/news/law

Un ancien concierge de Sherbrooke acquitté de leurre d'enfant

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Legal law concept image gavel  screen display

Paul - stock.adobe.com

Un ancien concierge dans une école primaire, Maxime Chénard, a été acquitté mardi d'une accusation de leurre informatique au palais de justice de Sherbrooke.

• À lire aussi: Un concierge d'une école primaire de Sherbrooke accusé de leurre d'enfant

Concierge à l'école primaire du Sacré-Coeur de Sherbrooke, l'homme de 35 ans avait été arrêté en novembre dernier. Les enquêteurs le soupçonnaient d'avoir communiqué avec une jeune fille de moins de 16 ans dans le but de faciliter une infraction à caractère sexuel à son égard.

Dans sa décision de déclarer Maxime Chénard non coupable, la juge Danielle Côté de la Cour du Québec a dit croire l'accusé, qui s'est défendu en disant qu'il n'avait aucune mauvaise intention en discutant avec la jeune fille sur les réseaux sociaux.

Bien qu'elle trouve sa conduite inappropriée, rien dans la preuve de la poursuite ne démontrait d'intention malsaine, soit celle de faciliter la commission d'une infraction de nature sexuelle à l'endroit de la jeune fille.

Employé de l'ancienne Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) depuis neuf ans, Maxime Chénard avait été suspendu sans solde après son arrestation.