/news/currentevents

Établissement Archambault: un meurtrier meurt en prison

Maxime Deland | Agence QMI

prison de Bordeaux

Photo d'archives

Un meurtrier condamné à la prison à vie en 1992 est mort derrière les barreaux, mercredi, à la prison de Sainte-Anne-des-Plaines, dans les Laurentides. 

Christian Gagnon purgeait depuis le 4 septembre 1992 une peine d’emprisonnement à perpétuité pour meurtre non prémédité.

Le détenu serait mort de causes naturelles à la suite d’une maladie. Service correctionnel Canada (SCC) n’a cependant pas fourni davantage d’information au sujet de ladite maladie.

SCC a avisé les proches du détenu de son décès.

Comme c’est toujours le cas lorsqu’un prisonnier meurt derrière les barreaux, SCC examinera les circonstances de l’événement, en plus d’aviser les policiers et le coroner.