/news/society

Racisme systémique: la police veut collaborer avec Statistique Canada

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Les corps policiers du Canada comptent collaborer avec Statistique Canada pour cumuler des données sur les groupes autochtones et ethnoculturels, tant pour les victimes et auteurs de crimes au pays, afin d'avoir un meilleur portrait de la présence des personnes racisées au sein du système de justice.

Le partenariat a été annoncé mercredi par l'organisme fédéral et l'Association canadienne des chefs de police (ACCP).

«Le besoin en données de qualité sur les expériences des peuples autochtones et des collectivités ethnoculturelles avec le système de justice pénale du Canada est primordial pour comprendre la mesure dans laquelle les membres de ces collectivités sont représentés au sein de ce système», a reconnu par communiqué le coprésident du Comité des informations et statistiques policières de l'ACCP, Stu Betts.

Les deux organisations vont maintenant collaborer pour former les corps de police du pays sur la façon de collecter et de déclarer les renseignements à Statistique Canada.

«L'objectif sera de fournir des statistiques juridiques annuelles à l'échelle nationale, provinciale, territoriale et possiblement régionale afin d'éclairer la prise de décisions fondée sur des données probantes», a souligné l'organisme fédéral.