/news/currentevents

Soeurs Carpentier: les funérailles célébrées lundi

Dominique Lelièvre Journal de Québec et TVA Nouvelles

Les funérailles de Romy et Norah Carpentier, dont la mort a ému le Québec, auront lieu à Lévis, lundi prochain.

• À lire aussi: «Vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister»

• À lire aussi: Fillettes décédées: «C’est difficile à comprendre», dit un prêtre proche de la famille

• À lire aussi: Mort des soeurs Carpentier: «J’aurais donné ma vie à sa place», dit le père biologique de Norah

  Les obsèques se tiendront au complexe Claude Marcoux du Groupe Garneau Thanatologue sur le boulevard Guillaume-Couture, à 16 h.

Étant donné le contexte de pandémie, seuls les membres de la famille et les proches pourront entrer dans la chapelle. Il devra y avoir un maximum de 50 personnes dans la pièce, en comptant les employés.

Photos courtoisie

Par contre, il sera possible pour le public d’assister aux funérailles à l’extérieur du bâtiment, où un elles seront retransmises sur un écran.

L’entreprise est en contact avec la police municipale et anticipe un achalandage important, mais désire que le tout demeure sécuritaire d’un point de vue de santé publique.

«Il ne faut pas que ça devienne un lieu de contamination», souligne Marie-Ève Garneau, directrice aux opérations du groupe funéraire.

En avant-midi, dans une salle d’exposition du complexe, une période de recueillement est prévue pour la famille, en présence des cendres des jeunes victimes. En après-midi, de midi à 16 h, les membres de la population générale pourront s’y recueillir également, mais les responsables de l’événement aimeraient prioriser l’accès à «ceux qui ont connu les filles».

Compte tenu de la grandeur de l’établissement, on évalue qu’entre 50 et 70 personnes pourront être «en mouvement» à l’intérieur.

La famille devrait être sur place et il devrait donc être possible, pour ceux qui pourront entrer, de faire part de ses condoléances, mais à distance, le temps d’un regard ou avec un geste, par exemple.

Il y aura une gestion «stricte» des allées et venues, en raison de la COVID-19. À l’intérieur, le lavage des mains, le port du masque et la distanciation sociale seront imposés. À l’extérieur, ces précautions seront fortement encouragés également.

Selon l’avocat de la famille endeuillée, Maxime Roy, il n’est pas prévu que la mère des fillettes, Amélie Lemieux, prenne la parole devant les médias.

Rappelons que les corps des fillettes ont été découverts samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire, mettant fin à la plus longue alerte Amber du Québec.

Dans la même catégorie