/news/culture

Allégations d’inconduite sexuelle: Dan Bigras rejette les accusations

Dan Bigras

Photo d'archives, Agence QMI

Dan Bigras

Dan Bigras rejette les allégations d’inconduite sexuelle formulées contre lui. Dans une vidéo publiée sur Facebook peu avant minuit jeudi soir, le chanteur dément avoir posé les gestes qu’on lui reproche.

La vague de dénonciations qui balaie le milieu artistique québécois depuis plus d’une semaine a frappé le chanteur hier après-midi lorsqu’une présumée victime a signé un message incriminant sur Facebook. La femme y relate une soirée datant d’une dizaine d’années durant laquelle Dan Bigras l’aurait notamment «agrippée par un bras», «collée au mur» et embrassée sans son consentement.

Dans sa déclaration filmée, l’auteur-compositeur-interprète se montre catégorique. «Cette accusation est fausse. Je n’ai jamais fait ce qu’elle me reproche. Je ne frenche pas les gens de force. La notion de consensus, c’est au centre de ma vie. Je ne peux pas fonctionner autrement.»

«Cette accusation est fausse», répète l’artiste de 62 ans.

Dan Bigras affirme par ailleurs être «avec celles qui dénoncent sur les médias sociaux».

«Le système de justice ne fonctionne pas. Il faut que vous le fassiez. Je comprends. Ceci dit, il me reste quoi pour me défendre? J’ai juste ma parole. Pour plusieurs, ça ne sera pas suffisant. Je ne peux rien y faire», déclare-t-il.

«Très au sérieux» 

Le groupe de télécommunications Cogeco prend ces allégations d’inconduite sexuelle «très au sérieux». Propriétaire du 98,5 FM Montréal, la station où Dan Bigras anime durant tout l’été, Cogeco n’a pas tardé à répondre au message du Journal par l’entremise de Christine Dicaire, sa directrice principale des communications.

«Plusieurs listes anonymes sont publiées sur les réseaux sociaux depuis quelques jours concernant différents types d’allégations, a-t-elle déclaré par message-texte. Nous prenons la situation très au sérieux mais nous devons également baser nos réflexions et décisions sur des faits vérifiés et analysés.»

«En aucun cas nous voulons banaliser la situation», ajoute Mme Dicaire.

Dan Bigras retrouvera son micro aujourd'hui au 98,5 FM, nous confirme le directrice des communications de l’entreprise. Il occupe la case horaire qui appartient à Isabelle Maréchal en saison régulière.