/news/politics

Allégations de nature sexuelle: Yves-François Blanchet brisera le silence

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet doit faire le point dimanche sur les allégations d’inconduites sexuelles dont il fait l’objet.

• À lire aussi: Allégations d'inconduite sexuelle: le chef du Bloc nie tout

• À lire aussi: Allégations de nature sexuelle: une élue bloquiste soutient Yves-François Blanchet

• À lire aussi: Allégations de nature sexuelle: Yves-François Blanchet doit s’expliquer, selon Mélanie Joly

TVA Nouvelles a appris qu’il ne compte pas se retirer de ses fonctions et compte se défendre contre les allégations.

Un point de presse doit avoir lieu vers 13h30. 

Rappelons que M. Blanchet a été accusé tard mardi soir sur Facebook d’avoir embrassé une femme sans son consentement. Le témoignage, publié de façon anonyme, accusait aussi le politicien d’avoir incité la femme à avoir des rapports sexuels avec lui. Les faits reprochés remonteraient à la fin des années 1990, époque où Yves-François Blanchet était gérant du chanteur Éric Lapointe.

Le chef du Bloc a nié «sans équivoque» les allégations mercredi et n’a pas commenté l’affaire depuis.

Dans la même catégorie