/news/coronavirus

Quatre bars liés aux récents cas de COVID-19

Alors que s’amorcent les vacances de la construction, la situation demeure «stable» au Québec, mais le gouvernement demeure préoccupé par les rassemblements privés et les risques de contamination dans les campings et les bars.

• À lire aussi: Le masque obligatoire est là «pour un bon bout de temps»

• À lire aussi: Une copropriétaire s'inquiète pour la réputation de son bar

Malgré une récente hausse du nombre de cas dans la province – 150 nouveaux cas ont été rapportés lundi – la situation reste stable, a assuré la vice-première ministre Geneviève Guilbault en point de presse.

La hausse de cas est notamment reliée à une augmentation du nombre de tests, a-t-elle expliqué, mais la proportion des personnes testées qui sont déclarées positives demeure autour de 2 %.

Le dépistage massif des clients des bars dans la grande région de Montréal la semaine dernière a par ailleurs rassuré la santé publique, en plus de permettre l'identification de quatre établissements liés à des éclosions de cas sur l'île de Montréal et la Rive-Sud. Il s’agit du Minéral (rue Atateken), du Renard (rue Sainte-Catherine Est), du Nacho Libre (rue Beaubien), à Montréal, et du Mile Public House (Dix30) à Brossard.

La situation dans les bars est «circonscrite», même si elle demeure «sous surveillance», a indiqué Mme Guilbault.   

«Ce sont des endroits où si les gens baissent la garde, il y a des risques», a rappelé le conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, le Dr Richard Massé.

La vice-première ministre en a profité pour remercier les Québécois pour leur adhésion au port du masque, maintenant obligatoire dans les lieux publics. «C'est de bon augure pour l'avenir», a-t-elle mentionné.

La situation au Québec en date du 19 juillet  

5657 décès (+2)

57 616 personnes infectées (+150)

251 personnes hospitalisées

17 personnes aux soins intensifs (-1)

Dans la même catégorie