/news/politics

Tuerie de Portapique: le NPD réclame une enquête publique «complète»

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) demande à Ottawa de mener une enquête publique «complète» au lieu d’un simple examen sur la tuerie de Portapique qui a coûté la vie à 22 personnes en avril dernier, en Nouvelle-Écosse. 

Le gouvernement fédéral a annoncé, jeudi, le lancement d’un examen indépendant confié à des experts chargés de déterminer pourquoi la police a mis plus de 12 heures avant de neutraliser l’auteur de la tuerie de Portapique.  

«Il n'y a aucune raison qui justifie de procéder à un tel examen, a indiqué vendredi le député Jack Harris, porte-parole en matière de Sécurité publique. Nous avons une Loi sur les enquêtes tout à fait appropriée pour encadrer ce genre d'enquêtes.»

Selon le NPD, le processus de révision auquel les libéraux se sont engagés ne garantira pas d'audiences publiques et les témoins «ne peuvent être contraints de parler sous serment». 

«Il n'y a aucun obstacle à la mise en place d'une enquête complète», a dit M. Harris.

Le député de Saint John’s pointe le manque de transparence qui risque de caractériser cet examen, contrairement à une enquête en bonne et due forme. 

«Le gouvernement doit lancer une enquête publique complète pour tenter de répondre aux questions et chercher à renforcer la confiance dont les forces de l'ordre ont besoin vis-à-vis des communautés», a-t-il ajouté. 

Les sénateurs aussi  

Réagissant à la décision du gouvernement fédéral, quatre sénateurs ont dit prendre acte, même s’ils souhaitent voir les autorités entreprendre une enquête publique sur la tuerie des 18 et 19 avril. 

Les sénateurs Stan Kutcher, Colin Deacon, Mary Coyle et Wanda Thomas Bernard ont affirmé, jeudi, que seul un processus global, ouvert et complètement transparent permettrait de saisir les tenants et les aboutissants de ce massacre. 

Pour eux, l’important est de recommander des mesures pour prévenir de telles tragédies à l’avenir. 

Samedi dernier, plus d’une trentaine de sénateurs avaient plaidé pour une enquête publique sur la fusillade la plus meurtrière du Canada. 

Dans la même catégorie