/news/coronavirus

Une médecin dénonce le manque de ressources dans une résidence

TVA Nouvelles

Une médecin qui est allée prêter main-forte à la résidence pour personnes âgées l’Auberge aux Trois Pignons dans la région de Québec dénonce le manque d’infirmières, de préposés et de services au sein de l’établissement.

C’est donc un cri du cœur que lance la Dre Karyne Cordeau qui insiste sur le manque flagrant de personnel dans la résidence. Mme Cordeau a dû par moment se réinventer préposé et infirmière afin de répondre aux besoins des résidents.

«Théoriquement, on est là pour aider pour les patients qui ont la COVID ou qui sont suspectés de l’avoir. Quand on voit un autre patient qui est malade, qui est en détresse, qui a besoin de soins, moi, comme médecin, je ne peux pas dire non, ce n’est pas mon problème», raconte la Dre Karyne Cordeau.

De son propre aveu, de telles situations ont grandement alourdi ses tâches.

Malgré avoir sonné l’alarme aux gestionnaires de l’établissement et au CIUSSS de la Capitale-Nationale, rien n’a changé.

Le CIUSSS a par ailleurs expliqué avoir constaté des lacunes au sein de l’établissement au moment de leur dernier passage. Il indique que l’expérience de la Dre Cordeau peut avoir été affectée par celles-ci.

L’instance gouvernementale assure travailler sur les divers problèmes pour les corriger, notamment grâce à l’ajout de personnel. 

On dénombre 28 cas et trois décès dus à la COVID-19 à l’Auberge aux Trois Pignons depuis le début de la pandémie.