/news/world

D'étranges semences de Chine préoccupent les autorités

Agence QMI

Des citoyens d'un peu partout aux États-Unis et au Canada ont récemment reçu des emballages de semences non sollicités qui proviendraient de Chine, suscitant des craintes des autorités des deux côtés de la frontière.

Dans un communiqué laconique envoyé mardi soir, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a tout simplement indiqué qu'elle «enquête sur des rapports faisant état de personnes ayant reçu des emballages de semences non sollicités», sans offrir le moindre détail sur la provenance de ces semences.

Le département de l'agriculture des États-Unis (USDA), de son côté, s'est montré plus direct. «L'USDA est consciente que des gens partout au pays ont reçu des emballages suspects et non sollicités de semence qui semblent provenir de Chine», a confirmé l'organisme par communiqué, en précisant enquêter en collaboration avec les services douaniers et le département de la sécurité intérieure.

L'agence américaine a demandé à tous les citoyens ayant reçu de tels emballages de contacter le département de l'agriculture de leur État et de ne surtout pas planter les graines.

Ce message a notamment été relayé par le département de l'agriculture de la Virginie qui a partagé des photos d'un sachet de graines non identifiées et d'un emballage. Il est à noter que celui-ci indiquait que le paquet contenant un collier, et non des semences.

De son côté, l'ACIA a aussi demandé aux Canadiens qui recevraient des semences non sollicitées de les lui transmettre.

«Ne plantez pas de semences d'origine inconnue. Les semences non autorisées pourraient être des semences de plantes envahissantes ou être porteuses de phytoravageurs, qui peuvent être nuisibles lorsqu'ils sont introduits au Canada. Ces espèces peuvent envahir les zones agricoles et naturelles, causant ainsi de graves dommages à nos ressources végétales», a averti l'organisme fédéral.