/regional/troisrivieres/mauricie

La grogne s'intensifie à Saint-Élie-de-Caxton

La coordonnatrice des loisirs, de la culture et du tourisme de Saint-Élie-de-Caxton a obtenu un congé de maladie à la suite des démissions de deux conseillères municipales dans les deux dernières semaines.

• À lire aussi: Une autre démission à Saint-Élie-de-Caxton

Le climat de travail délétère qui règne présentement dans la petite municipalité de la Mauricie continue ainsi d'avoir des conséquences. Depuis l'entrée en poste du maire Robert Gauthier en 2017, pas moins de cinq élus ont claqué la porte.

Selon un rapport détaillé obtenu par TVA Nouvelles, un conseiller a quitté son emploi en invoquant la situation chaotique qui règne actuellement en gestion des ressources humaines au sein de la municipalité. D'autres invoquent des raisons personnelles et certains élus réitèrent que leur démission est due au climat de travail.

TVA Nouvelles a tenté de joindre le maire Gauthier au téléphone, sans succès. Il était absent lors du passage de notre équipe aux bureaux de la municipalité.

Sous le couvert de l'anonymat, une source a confirmé que le climat de travail est difficile. «Il y a beaucoup de pression à l'interne, disons que la micro-gestion du maire en bouscule plusieurs! Il y a plusieurs erreurs qui ont été faites dans le passé [...]. C'est un petit milieu le monde municipal, mais parfois, ça joue "rough"», a affirmé cette source.

Impacts sur les commerçants 

Ce climat de travail ne touche pas seulement les employés municipaux. Il a également des répercussions sur les commerçants.

«Ces petites erreurs-là, ça va jusqu'aux commerçants [...]. La tension se fait ressentir, on dirait, jusqu'aux gens qui viennent les visiter. Il y a moins de monde certainement à cause de la pandémie, mais c'était comme ça aussi avant. Je crains que plusieurs commerces ferment prochainement», a ajouté cette source anonyme.

Une pétition de plus de 1000 signatures déposée en novembre 2019 pour réclamer une enquête du ministère des Affaires municipales n'a pas permis d'obtenir de résultat. «Il n'y a pas de motifs sérieux pour intervenir dans les petites chicanes politiques locales à Saint-Élie-de-Caxton [...] la municipalité est bien gérée», a indiqué le ministère.

«Il serait temps que quelqu'un vienne ici pour creuser un peu plus et voir comment ça se passe [...]. Il faut tout de même que les gens soient actifs sur la scène municipale. J'ai hâte de voir qui voudra se présenter aux prochaines élections et surtout qui voudra prendre la chance de devenir conseiller», croit malgré tout la source de TVA Nouvelles.

Les citoyens espèrent avoir des réponses lors de la séance du conseil municipal prévue lundi prochain.