/sports/homepage

Dur retour à la réalité pour le Tricolore

TVA Sports

Le Canadien de Montréal retrouvait les patinoires de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour la première fois en 140 jours, mais a dû s’avouer vaincu en match préparatoire 4 à 2 face aux Maple Leafs de Toronto, mardi soir, au Scotiabank Arena.

Pour la première fois de son histoire, le Bleu-Blanc-Rouge a joué du hockey au mois de juillet et l’expérience ne s’est pas révélée très fructueuse. Alex Kerfoot a connu un match de deux buts pour les Leafs et le CH a accordé deux buts en désavantage numérique.

Les meilleurs joueurs du Canadien ont sans aucun doute été Brendan Gallagher et Nick Suzuki. Le premier a été une menace constante en attaque en décochant neuf tirs et le deuxième s’est démarqué par sa combativité et ses passes précises.

Le jeune joueur de centre a d’ailleurs effectué une superbe remise à Tomas Tatar pour le premier but de son équipe. Alors que l’avantage numérique du CH se terminait, Suzuki a feint un tir avant de remettre la rondelle directement sur la palette de «Tuna» d’une passe transversale à l’orée du but.

Paul Byron est celui qui a inscrit le deuxième but des hommes de Claude Julien, en troisième période.

Pas celui qui était attendu 

Alors que Auston Matthews, Mitch Marner ou encore John Tavares sont connus comme les leaders offensifs des Leafs, c’est plutôt Kerfoot qui a constamment tenu les joueurs du Tricolore sur leurs talons. En début de deuxième engagement, il a pris par surprise la défense en marquant en désavantage numérique et a complété son doublé alors qu’il ne restait que 25 secondes à faire à la période.

Ilya Mikheyev avait d’abord lancé les hostilités sur un surnombre dès la 33e seconde du match. Le Russe a fait fi de la présence de Shea Weber pour déjouer un Carey Price qui n’avait pas grand-chose à se reprocher sur la séquence.

Parlant de Price, il a gardé la cage des Montréalais pendant toute la rencontre, accordant quatre buts sur 23 tirs.

Utilisé comme 13e attaquant, Alex Belzile a dû quitter la rencontre à mi-chemin en deuxième, après un dur contact avec Jake Muzzin qui a visiblement secoué le joueur de 28 ans. Celui qui aimerait bien disputer un premier match dans la LNH lors de ce tournoi estival n’avait effectué que quelques présences et passé 1 min 43 s sur la patinoire.

Bien que le Canadien jouait à Toronto, l’équipe était considérée comme l’équipe à domicile face aux Maple Leafs. Les amateurs de l’équipe ont également eu le plaisir de constater que les commentaires de l’annonceur maison ont été faits tant en anglais qu’en français.

C’est le 1er août que s’amorcera la ronde qualificative du CH, qui affrontera les Penguins de Pittsburgh dans une série 3 de 5, dès samedi.