/regional/quebec/chaudiereappalaches

Une famille garde espoir 36 ans plus tard

TVA Nouvelles

Le 24 juillet 1984, un couple sans histoire est abattu à bout portant à Saint-Michel-de-Bellechasse. Même si le crime n’a toujours pas été résolu à ce jour, la famille garde espoir d’un jour pouvoir connaître la vérité sur ce qui s’est produit.

Dominic Dumas, 40 ans, et sa conjointe Claudette Labrie, 32 ans, sont décédés après avoir été tirés avec une arme de calibre 12, causant une véritable commotion dans le petit village. À l’époque, 15 enquêteurs ont été affectés au dossier et des centaines de personnes ont été interrogées. Des suspects ont aussi été interrogés, puis relâchés au fil de l’enquête, sans qu’aucune arrestation ne soit réalisée.

La sœur d’une des victimes a conservé une panoplie d’articles de journaux de l’époque qui refont le fil des événements. Elle a bien espoir d’un jour pouvoir apposé un point final à ce «scrapbook».

«Il y a peut-être quelqu’un qui garde le silence et qui, un jour, va parler. Ou un nouvel événement peut se produire. Comme dans n’importe quoi, je garde toujours espoir», affirme Claire Dumas.

Car 36 ans plus tard, la blessure n’est pas encore complètement guérie.

«Ça arrive souvent que les gens nous en parlent, ils n’ont pas oublié les gens de Saint-Michel et de Saint-Vallier», raconte-t-elle.