/news/coronavirus

29 cas de COVID-19 dans des camps de jour de Boucherville

Deux cas de coronavirus dans un camp de jour géré par la Ville de Boucherville se sont ajoutés mercredi aux 27 cas déjà recensés auprès de membres du personnel et d’enfants du camp de jour Charlot l’escargot, situé dans la même ville.

• À lire aussi: 27 cas dans un camp de jour de Boucherville

Deux personnes ont contracté le virus au camp Animaction 7-8 ans qui se tenait à l’école secondaire De Mortagne dans la semaine du 20 juillet, a confirmé la Ville de Boucherville à TVA Nouvelles.

Selon la Ville, les deux personnes auraient été contaminées à l’extérieur du camp de jour en question et tous les parents concernés ont déjà été avisés. Selon le CISSS de la Montérégie-Centre, l’éclosion au camp de jour Charlot l’escargot aurait elle aussi débuté le 20 juillet.

Les activités des camps de jour gérés par la Ville de Boucherville se poursuivent pour le moment, à l’exception des deux groupes visés.

«À la suite de l’enquête de la Direction de la santé publique, toutes les personnes ayant eu un contact étroit avec les cas ont été identifiées et isolées et les mesures à prendre leur ont été rapidement transmises», a indiqué Amélie Giguère, chef de section de la participation citoyenne pour la Ville de Boucherville.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.