/regional/troisrivieres/mauricie

Baisse de l’achalandage au Parc National de la Mauricie

Cassandre Forcier-Martin | TVA Nouvelles

L'absence du tourisme international et les restrictions imposées par la COVID-19 font mal au Parc National de la Mauricie.

Malgré l'engouement pour les espaces verts, l'administration du Parc enregistre une baisse de 15 % de son achalandage.

«En 2019, on comptabilisait 56 000 entrées pour les mois de juin et juillet. Cette année on en compte 47 700», a fait savoir la porte-parole du Parc national de la Mauricie Martine Tousignant.

«Il faut dire qu'on a fermé 50 % des emplacements de camping pour respecter la distanciation sociale dans les espaces intérieurs et les services sanitaires, a-t-elle ajouté. Puis, nos visiteurs internationaux sont aussi absents et ils représentent 30 % de notre clientèle.»

Plusieurs Québécois compensent l'absence de touristes internationaux. Comme les frontières sont fermées, des familles ont dû annuler des voyages à l'étranger. Le parc devient leur plan b.

«On devait retourner dans le sud de la France cet été. Nous n'étions pas retournés à la maison depuis trois ans et on voulait voir notre famille. Nos plans ont changé à la dernière minute», a raconté Thibien Nguyen de la famille Delvallez.

«C'est notre plan b, mais honnêtement c'est tellement beau», a mentionné la famille Bazinet qui avait l'habitude d'aller en France un été sur deux.

Populaire, malgré la baisse d'achalandage

Impossible de se promener dans les sentiers pédestres, sans croiser un vacancier. L'engouement pour les espaces verts est bien réel et visible. Le service de location des embarcations est en demande. Les canots, kayaks et planches à pagaie s'envolent comme de petits pains chauds.

«On conseille de réserver en ligne. Sinon, vous devez absolument vous présenter tôt le matin, exemple vers 8 h, pour réserver votre embarcation», a souligné François St-Onges de LocationCanot.com.

«Souvent le quart des embarcations est réservé d'avance pendant les fins de semaine, a-t-il ajouté. Concernant les planches à pagaie, la location est souvent à l'heure et la rotation est rapide, mais notre inventaire est petit.

Les employés du parc font le contrôle en regardant le nombre de voitures dans les stationnements. Ils utilisent les cônes pour limiter les espaces et ainsi éviter que les plages soient prises d'assaut. Selon l'achalandage, vous pourriez devoir rebrousser chemin à votre arrivée.