/regional/sherbrooke/estrie

Une fillette de 3 ans chute d’une glissoire haute de 3 mètres

TVA Nouvelles et Agence QMI

Une baignade mardi après-midi dans une piscine de Drummondville, dans le Centre-du-Québec, a tourné à la catastrophe pour une fillette de 3 ans, qui a fait une chute de 3 mètres à partir des escaliers d’une glissoire.

La petite est tombée directement sur la surface de béton de la piscine Saint-Jean-Baptiste et a subi un traumatisme crânien.

Elle a été transportée à l’hôpital de Drummondville avant d’être transférée au CHU Sainte-Justine, à Montréal.

Selon les paramédics qui ont été appelés sur la scène, les sauveteurs de la piscine sont intervenus promptement en stabilisant la victime ce qui a permis son évacuation rapide vers l’hôpital.

«On est venu inspecter l’installation qui est réglementaire, mais on souhaite observer comment on pourrait améliorer les choses afin qu’un événement comme ça ne se reproduise pas», a indiqué Thomas Roux, porte-parole de la Ville de Drummondville.

«Chaque été, on a des cas qui sont mémorables de gens qui se font des lésions au niveau de la moelle épinière ou au niveau du cou. Ces gens peuvent rester avec des séquelles à long terme, voire dévastatrices pour leur santé», a soutenu le Dr Nicolas Elazhary, médecin d’urgence au CHUS de l’Estrie.

Un paraplégique lance un appel à la prudence

Le Sherbrookois Dominic Frappier, devenu paraplégique après un plongeon dans un lac peu profond, en sait quelque chose.

Après avoir subi une fracture de la colonne vertébrale, l’homme a passé les 13 derniers mois à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal.

«Dans un quotidien, ça change du tout au tout. Tu dois tout réapprendre: t’habiller, te brosser les dents... C’est beaucoup d’énergie et de temps aussi», a expliqué M. Frappier à TVA Nouvelles.

L’ancien joueur de football du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke lance un appel à la prudence.

«Si je peux sensibiliser une personne à être plus prudente dans la vie de tous les jours, à éviter de faire des plongeons ou juste réfléchir avant d’agir», lance l’homme, qui retrouvera le confort de son foyer vendredi.

-Avec les informations de Jasmin Dumas