/news/coronavirus

Les influenceurs répondent à l'appel du gouvernement

Marc-André Boulianne | TVA Nouvelles

En période de pandémie, les influenceurs qui cumulent des milliers d’abonnés sont un véritable atout pour le gouvernement du Québec en pouvant facilement rejoindre les jeunes.  

• À lire aussi: Guilbault fait appel aux influenceurs pour conscientiser les jeunes

Jeudi, la vice-première ministre Geneviève Guilbault a lancé un appel à ces derniers pour exercer une influence positive auprès des jeunes de 15 à 35 ans qui représentent une population plus touchée par la COVID-19.

Valérie Latendresse, une jeune mère de famille et influenceuse, publie quotidiennement du contenu sur sa page Instagram.    

Comme des dizaines d'autres influenceurs, elle a répondu à l'appel de la vice-première ministre pour sensibiliser ses abonnées au respect des différentes mesures sanitaires.  

«Si j'ai une petite influence, je vais la prendre et je vais montrer le bon exemple. Que ce soit en portant le masque ou en gardant la distanciation. Les gens visés par le gouvernement, ce ne sont pas des gens qui vont nécessairement écouter la télévision. Ils sont plutôt sur Netflix, YouTube ou ils vont aller sur des blogues. Alors des gens qui portent le masque et qui respectent la distanciation, c'est ça que les jeunes ont besoin de voir», soutient la créatrice de contenu en entrevue avec TVA Nouvelles.  

Ce n'est pas un hasard si gouvernement fait appel spécifiquement aux créateurs de contenu.  

Selon le psychologue et influenceur Dr Paul Simard, «lorsqu'on bâtit une audience sur le web, c'est souvent avec des gens qui nous font confiance, qui sont habitués d'entendre parler du message que nous avons à livrer», explique-t-il à TVA Nouvelles.

«Alors, ça crée un sentiment de confiance et si tous les influenceurs se mettent à marteler un même message ça donne un message de familiarité, de sécurité, ça invite à passer à l'action», conclut-il.