/finance/homepage

Un emploi à la Caisse de dépôt après le cuisant échec à l’ONU

Sylvain Larocque | Le Journal de Montréal

Marc-André Blanchard (<i>à droite</i>) est en compagnie de Kim Thomassin, aujourd’hui première vice-présidente de la Caisse de dépôt, et de l’ancien premier ministre Jean Charest sur cette photo prise en 2012. M. Charest effectuait, à ce moment, un retour à la pratique du droit.

Photo courtoisie

Marc-André Blanchard (à droite) est en compagnie de Kim Thomassin, aujourd’hui première vice-présidente de la Caisse de dépôt, et de l’ancien premier ministre Jean Charest sur cette photo prise en 2012. M. Charest effectuait, à ce moment, un retour à la pratique du droit.

Un peu plus d’un mois après l’échec du Canada à obtenir une place au Conseil de sécurité des Nations unies, celui qui représentait jusqu’à tout récemment le pays auprès de l’organisation internationale, Marc-André Blanchard, s’est déjà trouvé un nouvel emploi à la Caisse de dépôt et placement du Québec, a appris Le Journal.

Selon nos informations, M. Blanchard, 54 ans, sera nommé au comité de direction de la Caisse, de sorte qu’il relèvera directement du PDG, Charles Émond. Il sera responsable des activités internationales de l’institution, qui compte 10 bureaux à travers le monde.

L’avocat de formation a quitté son poste d’ambassadeur aux Nations unies au début juillet, tout juste après la défaite du Canada lors du vote tenu pour l’obtention d’un siège non permanent au Conseil de sécurité. Le Canada a terminé en troisième place, derrière la Norvège et l’Irlande. 

Pour expliquer le revers du Canada au Conseil de sécurité, le 2e d’affilée après celui subi en 2010, M. Blanchard a parlé d’une « multiplicité de facteurs ».

Bob Rae, ancien ministre libéral fédéral et ex-premier ministre néo-démocrate de l’Ontario, vient de succéder à Marc-André Blanchard, qui était en poste depuis avril 2016.

« Grand frère » d’une V.-P. 

Avant d’être nommé au siège des Nations unies à New York, M. Blanchard était PDG du cabinet d’avocats McCarthy Tétrault depuis 2010.

Chez McCarthy, Marc-André Blanchard a travaillé avec Kim Thomassin, aujourd’hui première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec à la Caisse.

L’an dernier, lors d’un lunch-causerie organisé par Avocats sans frontières Canada, Mme Thomassin a présenté M. Blanchard comme « un ami, un mentor, un grand frère », selon le média spécialisé Droit-Inc.

Ancien président du PLQ

Marc-André Blanchard est également très connu dans les cercles libéraux. Il a été président du Parti libéral du Québec de 2000 à 2008, soit pendant une bonne partie du mandat de Jean Charest comme premier ministre. 

De plus, M. Blanchard a fait partie de l’équipe de transition du premier ministre Justin Trudeau après la première élection de ce dernier à la tête du pays, en octobre 2015.

– Avec la collaboration d’Alexandre Robillard, Bureau d’enquête