/news/society

La famille d’une centenaire inquiète

TVA Nouvelles

La famille de Lyna Ruda, qui a célébré son centième anniversaire en décembre dernier, rencontre des difficultés à la transférer dans une résidence pour personnes en perte d’autonomie. 

Bien que Mme Ruda ait encore toute sa tête, son corps commence à montrer des signes de faiblesse, en raison, entre autres, de son arthrite. 

À quelques reprises au cours des derniers mois la centenaire a chuté dans sa chambre et n’était plus capable de se relever. Elle vit actuellement dans une résidence pour personnes semi-autonomes. 

La famille s’est donc tournée vers les travailleurs sociaux pour l’aider à trouver une résidence où la centenaire aurait accès à des soins. 

Capture d'écran/TVA Nouvelles

L’entourage de la dame a aussi tenté de contacter le médecin de Lyna Ruda pour l’aider dans les démarches, mais peine à le rejoindre. 

«Le travailleur social, il n'a pas de retour d'appels du médecin. Et c'est un médecin qui se pétait les bretelles. Il disait: "ça a été ma première patiente qui a 100 ans!" Et là, il laisse des messages à la secrétaire et il n'y a pas de retour d'appels. Il travaille en Ontario présentement et c'est le seul qui est vraiment bien avec grand-maman. Vous savez, faire changer d'idée à une grand-mère et de lui demander d'aller en résidence, ce n’est pas évident!», explique la belle-fille de Mme Ruda, Linda Lacroix. 

TVA Nouvelles a tenté de contacter les autorités de la santé à ce sujet, mais au moment d’écrire ces lignes, aucune réponse n’avait été obtenue. 

- D’après les informations de Véronique Dubé