/regional/montreal/montreal

La plage Jean-Doré obtient le feu vert pour rouvrir

Agence QMI

GEN-CANICULE-MÉTÉO-PLAGE

Joël Lemay / Agence QMI

La plage Jean-Doré, qui avait été obligée de fermer pile pour la fin de semaine en raison d'une qualité d'eau des plus médiocres, a obtenu dimanche le feu vert pour recommencer à accueillir les baigneurs de Montréal et des environs.

• À lire aussi: Contamination bactériologique: la plage Jean-Doré fermée

La plage de l’île Notre-Dame avait été fermée vendredi en raison de prélèvements effectués deux jours auparavant qui ont démontré que l'eau n'était «pas conforme aux normes de qualité bactériologique établies».

Ironiquement, c'est un nouveau prélèvement réalisé vendredi, jour de fermeture de la plage, qui a permis sa réouverture dimanche.

«Des prélèvements effectués le 31 juillet 2020 confirment que la plage Jean-Doré se voit maintenant attribuer la cote B», a confirmé le ministère de l'Environnement du Québec dimanche.

La qualité de l'eau de baignade a tendance à se dégrader rapidement après d'importants épisodes de pluie, puisque les systèmes d'égout des villes, débordés, se retrouvent à verser le débit excédent d'eau usée vers les cours d'eau. Seulement à Montréal, on dénombre 162 ouvrages de surverse dirigeant les eaux usées vers le fleuve Saint-Laurent ou la rivière des Prairies, selon le site internet de la Ville.

La plage Jean-Doré a été contrainte de fermer à peine trois semaines après son ouverture, le 11 juillet. Celle-ci avait été grandement retardée en raison de la pandémie, et ce, malgré les nombreuses canicules qui ont sévi au cours de la première moitié de l'été.

Par ailleurs, l'accès à la plage est limité cette année à moins de 1000 baigneurs, contre 3000 normalement, afin d'assurer un meilleur respect des mesures de distanciation sociale. Les gens souhaitant aller se faire dorer à la plage Jean-Doré doivent réserver leur plage horaire sur le site du parc Jean-Drapeau.