/regional/estduquebec/cotenord

COVID-19: une trentaine de personnes de communautés innues en isolement

André Normandeau | TVA Nouvelles

Une trentaine de personnes sont en isolement préventifs dans les communautés innues de Pessamit et de Uashat mak Malioténam.

Certains membres de ces deux communautés auraient été en contact avec une jeune fille lors de son séjour dans la région. Elle aurait ensuite été testée positive à la COVID-19.

La Santé publique de la Côte-Nord a tout de suite pris les choses en main. Au cours du week-end, les autorités de la santé publique de la Côte-Nord ont travaillé avec celle de la Mauricie dans ce dossier.

Après enquête, une trentaine de personnes ont été placé en isolement préventif chez eux. Ils ont tous été testés et les résultats devraient être connus rapidement.

«Les gens sont des contacts. Ce ne sont pas des cas. On attend les résultats des premiers tests. Il y aura un isolement de 14 jours. On va faire un suivi des symptômes. S’ils deviennent symptomatiques, on va devoir les tester, sinon on va les tester entre le 10e et le 14e jour. C’est sûr qu’une situation comme ça, ça crée de l’incertitude», a expliqué le médecin conseil en santé publique, Richard Fachehoun.

La direction de la Santé publique de la Côte-Nord compte se concentrer sur les deux communautés innues pour rappeler à leur population les mesures sanitaires pour contrer la COVID-19.

Soit porter le masque, se laver les mains, respecter la distance physique et éviter les rassemblements intérieurs de plus de 10 personnes.

Depuis le début de la pandémie, seulement une dizaine de membres des Premières Nations de la Côte-Nord ont contractés le virus. D’ailleurs, le conseil de bande de Pessamit continue de contrôler les allers et venues à l’entrée de son territoire.