/news/politics

Terre-Neuve-et-Labrador se choisit un nouveau premier ministre

Agence QMI

Le Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador s'est doté d'un nouveau chef, lundi, qui deviendra sous peu le nouveau premier ministre de la province, en remplacement de Dwight Ball.

Le Dr Andrew Furey, un chirurgien orthopédique, a été préféré, de loin, à John Abbott par les militants du parti, remportant presque deux fois plus de points que son unique rival. Il deviendra le 14e premier ministre de l'histoire de Terre-Neuve-et-Labrador lorsqu'il sera assermenté par le lieutenant-gouverneur de la province.

Ce non-élu n'a jamais siégé à l'Assemblée législative terre-neuvienne. Il a d'ailleurs reconnu, lundi, qu'une de ses priorités sera de se présenter à une élection dès qu'une chance se présentera.

En attendant, le premier ministre en devenir compte se mettre rapidement au travail, même s'il ne pourra pas siéger. Il faut dire que le Dr Furey hérite d'une province en piteux état sur le plan financier. Minée par la chute du prix du baril de pétrole et par le fiasco du projet de barrage hydroélectrique de Muskrat Falls, la province a fini l'année 2019 avec un déficit de plus de 1 milliard $.

«La COVID-19 a aussi exacerbé le ralentissement économique dans cette province. Nous faisons face à une période économique difficile. Gérer notre situation économique et s'assurer que nous avons des emplois est maintenant critique. Ce n'est pas une crise que nous résoudrons à court terme», a d'ailleurs reconnu le premier ministre en devenir dans son discours de victoire, lundi, devant une salle pratiquement déserte en raison de la pandémie.

Andrew Furey a affirmé que sa province doit se «redéfinir» et se questionner sur la place accordée à ses industries, incluant le milieu pétrolier et gazier, le tourisme et le secteur des pêches et de la pisciculture. Le nouveau chef libéral a brièvement évoqué une diversification de l'économie pour miser sur d'autres domaines, comme les technologies et les arts.

L'élection du Dr Furey à la tête du parti libéral de la province a été rendue nécessaire par la démission-surprise du premier ministre Dwight Ball de son poste de chef de parti en février dernier pour pouvoir passer plus de temps avec sa famille. Il est cependant demeuré premier ministre jusqu'à la passation des pouvoirs et gardera son siège de député par la suite.

Dwight Ball avait mené les libéraux et la victoire dans la province insulaire en 2015 et avait été réélu en mai 2019