/regional/troisrivieres/mauricie

Un premier cas positif enregistré à Wemotaci

Charel Traversy | TVA Nouvelles et Marie-Claude Paradis-Desfossés | TVA Nouvelles

Un premier cas de coronavirus sème l’inquiétude dans la communauté Atikamekw de Wemotaci, situé à une heure de route de La Tuque en Haute-Mauricie.

Le résident infecté aurait contracté le virus lors d’un événement sur la Côte-Nord. Les membres de la communauté qui l’ont côtoyé sont soumis à un test de dépistage dont les résultats devraient être connus d’ici mercredi.

La nouvelle a semé l'inquiétude chez les Atikamekw, étant donné que les trois communautés, Wemotaci, Manawan et Opitciwan, se côtoient régulièrement et doivent composer avec de la surpopulation dans les résidences. 

«On a des maisons surpeuplées avec plusieurs générations d'individus sous un même toit. C'est sûr qu'on est très inquiets mais en même temps, on ne doit pas paniquer», mentionne Constant Awashish, Grand chef du Conseil de la nation Atikamekw dans une entrevue à TVA Nouvelles.

Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci a tenu une conférence dimanche pour informer ses membres. On invite les membres de la communauté à ne pas céder à la panique et de respecter en tout temps les consignes sanitaires.

«Le message qu'on aimerait faire, c'est d'être compatissant, solidaire et respectueux envers les personnes qui doivent s'isoler, que ces personnes aient un résultat positif ou qu'elles soient désignées contact potentiel», a-t-on expliqué en conférence de presse virtuelle du Conseil des Atikamekw.

Le Centre administratif est fermé pour les deux prochaines semaines. Les lieux seront désinfectés. La personne qui a été testé positif aurait été en contact avec plusieurs employés du centre. Les membres de la communauté sont invités à surveiller leurs symptômes.

L'entrevue intégrale avec le Grand chef du Conseil de la nation Atikamekw, Constant Awashish, se trouve en haut de page.