/regional/montreal/montreal

Création de 150 emplois par BusPatrol à Montréal

Agence QMI

Yellow  Schoolbus

Photo Fotolia

L’entreprise spécialisée en sécurité des transports scolaires BusPatrol compte créer 150 emplois à Montréal d’ici deux ans. 

Cette compagnie technologique américaine qui installe des caméras intelligentes sur les autobus scolaires afin d’identifier les comportements dangereux des autres automobilistes inaugure mardi son bureau montréalais qui accueille son centre de développement technologique.

L’entreprise de Virginie a choisi Montréal pour tirer profit de son écosystème en intelligence artificielle.

«Plusieurs dirigeants de BusPatrol sont Québécois, mais ce n’est pas un retour aux sources qui a motivé l’ouverture de notre bureau à Montréal. Le bassin de talents qualifiés en technologie et particulièrement en intelligence artificielle est tout simplement exceptionnel», a affirmé Jean Soulière, PDG de BusPatrol par communiqué, mardi.

«Le Grand Montréal est véritablement un leader mondial dans ce domaine. Nous voulons contribuer au rayonnement mondial de cet écosystème en démontrant comment l’intelligence artificielle peut servir la sécurité publique, notamment en ce qui concerne la sécurité des transports scolaires», a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, a salué l’expansion de BusPatrol dans la province.

«Montréal est reconnue à juste titre comme étant l’un des trois sites majeurs en intelligence artificielle au monde et regroupe plusieurs des meilleurs chercheurs et spécialistes dans ce domaine. L’arrivée de BusPatrol en territoire montréalais contribuera non seulement à la création de multiples emplois de qualité, mais également au rayonnement international de l’expertise québécoise», a souligné le ministre Fitzgibbon.

Au Québec, BusPatrol voudrait mettre sur pied une chaîne d’approvisionnement pour le matériel nécessaire à ses services sur les marchés canadien et américain. La compagnie espère aussi développer de nouvelles solutions technologiques, notamment pour augmenter la sécurité des passages pour piétons et accroitre le respect des voies réservées pour le transport en commun.