/news/society

Jusqu'à 50 mm attendus à Montréal et Québec en soirée

Agence QMI

Les restes de la tempête tropicale Isaias, qui se trouvaient au-dessus de la Nouvelle-Angleterre mardi après-midi, amèneront des dizaines de millimètres de pluie dans le sud du Québec en soirée.

• À lire aussi: Isaias remonte la côte est, alertes aux tornades
• À lire aussi: La tempête tropicale Isaias au Québec mercredi

La pluie, qui s'est amorcée en journée à Montréal, devrait perdurer jusqu'aux environs de minuit dans la métropole et ses environs. Les précipitations devraient tomber plus abondamment pendant deux à trois heures au cours de la soirée, avant de calmer tranquillement au cours de la nuit, a exposé Michèle Fleury, météorologue chez Environnement Canada.

Vers 18 h, environ 25 mm étaient déjà tombés au sud de la métropole et une vingtaine sur l'île de Montréal. Cependant, la quantité totale devait grimper jusqu'à une cinquantaine de mm d'ici minuit.

«Après ça, la pluie va aller en diminuant, avec quelques averses dispersées mercredi matin», a mentionné Mme Michel.

Le scénario attendu est sensiblement le même du côté de Québec. Là encore, une cinquantaine de mm de pluie sont attendus, tant dans la Capitale-Nationale que dans Charlevoix, avec quelques heures de retard sur la métropole.

Les restes de la tempête traverseront ensuite le Saguenay-Lac-Saint-Jean pour se diriger vers la Côte-Nord et le Labrador. De 20 à 30 mm sont attendus dans ces régions.

Des rafales atteignant jusqu'à 70 km/h sont aussi attendues dans l'est de la province, à mesure que la tempête se dissipera.

Les Québécois auront ensuite droit à plusieurs jours pour profiter du soleil. «À partir de demain, un anticyclone va s'installer qui va nous amener du beau temps», a confirmé Michèle Fleury.

Somme toute, Isaias devrait avoir un impact bien plus limité au Québec qu'aux États-Unis, ou des centaines de milliers de personnes ont été privées d'électricité, notamment dans le New Jersey et dans l'État de New York.

De la sécheresse au déluge  

Mine de rien, la situation a grandement changé entre la première et la seconde moitié de l'été au Québec, particulièrement à Montréal. Alors que juin a été marqué par une intense sécheresse et plusieurs canicules, le début d'août, lui, s'est fait sous la pluie.

Tout près de 40 mm de pluie étaient déjà tombés sur la métropole en date de mardi, en excluant les précipitations du jour liées à Isaias. Advenant que toute la pluie attendue tombe comme prévu, la ville aurait donc reçu environ 90 mm en quatre jours.

Or, la moyenne des précipitations pour l'ensemble du mois d'août à Montréal est de 94 mm, a noté Mme Fleury.

La Ville de Québec, elle, a reçu 12,5 mm lors des trois premiers jours du mois et reçoit en moyenne 104,2 mm de pluie en août.