/news/culture

La femme d'Ellen DeGeneres se porte à sa défense

WENN

Portia de Rossi, la femme d’Ellen DeGeneres, s’est portée à la défense de l’animatrice, qui fait face à de multiples accusations de mauvais traitement de la part d'employés actuels et anciens de The Ellen DeGeneres Show.

• À lire aussi: Environnement de travail toxique: Ellen DeGeneres s’excuse

• À lire aussi: Le talk-show d'Ellen fait l'objet d'une enquête

Tout au long du confinement, l'animatrice a été critiquée dans les médias pour la façon dont elle et ses producteurs auraient traité le personnel. Elle s'est récemment excusée d'avoir permis à une culture aussi toxique d'exister sur le plateau. Lundi, l'actrice Portia de Rossi a pris la défense de sa femme, publiant sur Instagram une photo avec le message «Je soutiens Ellen» écrit dessus. Elle a ajouté : «À tous nos fans... nous vous voyons. Merci pour votre soutien.»

Le message intervient quelques jours après que les patrons de WarnerMedia aient lancé une enquête interne à la suite d'un article de BuzzFeed News dans lequel 10 anciens employés d'Ellen DeGeneres et un membre du personnel actuel ont affirmé avoir été victimes de racisme et d'intimidation lors de leur passage dans les coulisses du talk-show.

«Le premier jour de notre émission, j'ai dit à tout le monde lors de notre première réunion que The Ellen DeGeneres Show serait un lieu de bonheur, personne n'élèverait jamais la voix et tout le monde serait traité avec respect, a écrit Ellen DeGeneres dans sa lettre d'excuse. De toute évidence, quelque chose a changé, et je suis déçue d'apprendre que cela n'a pas été le cas. Et pour cela, je suis désolée. Quiconque me connaît sait que c'est le contraire de ce que je crois et de ce que j'espérais pour notre émission.»

Elle a ajouté que sa position en tant qu'animatrice ne lui permettait pas de «rester au courant» de la gestion quotidienne de l'émission. «Je comptais sur les autres pour faire leur travail car ils savaient que je voulais qu'ils le fassent», a-t-elle ajouté.

Dans la même catégorie