/news/politics

Les libéraux fédéraux perdent un député

Agence QMI

Un député libéral des Communes a annoncé sa démission, mardi soir, dans le but avoué de consacrer plus de temps à sa famille.

Le représentant de la circonscription de York-Centre, Michael Levitt, a expliqué sur sa page Facebook qu'il quittera son poste le 1er septembre prochain. Le gouvernement aura six mois pour déclencher une élection partielle afin de le remplacer, à moins que des élections générales soient déclenchées d'ici là.

M. Levitt a été élu pour une première fois aux Communes sous la bannière libérale en 2015, avant de conserver son siège en 2019. «J'ai adoré chaque minute [...] Ç'a été l'aventure d'une vie», a confié l'élu ontarien en évoquant les amitiés qu'il a forgées au fil des ans et même les votes marathons tenus en pleine nuit au Parlement.

Le politicien juge cependant que la vie parlementaire a eu d'importantes répercussions sur sa vie familiale. «Je sais au fond de moi qu'il est temps pour moi de mettre ma famille de l'avant et de rentrer à la maison, tant physiquement que mentalement», a-t-il plaidé.

Michael Levitt ne restera cependant pas sans emploi longtemps. Il a profité de l'occasion pour annoncer qu'il deviendra le président et chef de la direction de l'organisme Canadian Friends of Simon Wiesenthal Centre, dédié à la lutte contre l'antisémitisme.