/news/tele

Nouveaux plaisirs gourmands à «Coups de food»

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

PHOTO COURTOISIE SÉBASTIEN BENOIT ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Sébastien Benoit ne se doutait pas nécessairement, en commençant l’aventure «Coups de food», que ses plaisirs gourmands partagés avec les artistes s’étireraient sur six saisons.

«J’aime faire des rencontres, jaser, manger et, dès le départ, j’ai aimé le cadre décontracté de l’émission. Et je sens encore plus, en cette saison 2020, que les restaurateurs ont besoin de la vitrine qu’on peut leur donner», dépeint l’animateur.

Celui-ci a complété sept enregistrements de la sixième cuvée de «Coups de food» avec ses convives Benoit McGinnis, Sophie Prégent, Sam Breton, Magalie Lépine-Blondeau, Mathieu Baron, Lydia Bouchard et Sophie Cadieux dans les dernières semaines.

Présentement en vacances, il vient de s’offrir une virée en famille à Sandbanks, en Ontario, et faisait escale à Montréal en début de semaine, avant de repartir pour Lac-Beauport.

À son retour, il recommencera à arpenter les restaurants avec Anne Dorval, Fabien Cloutier, Patrice Michaud, Florence Longpré et Dave Morissette.

Tous ces épisodes seront diffusés à compter d’octobre, à Zeste.

Trésors d’imagination 

Bien sûr, les cafés, casse-croûtes et autres établissements gastronomiques sont très affectés par la pandémie cet été. Mais cette nouvelle réalité ne sera pas au cœur des repas dégustés avec les personnalités, assure Sébastien.

«Oui, vous allez apercevoir des masques, des visières et des lunettes de protection en "background". C’est inévitable. On n’en parlera pas à toutes les émissions, mais on va raconter certaines histoires liées à ça. À table, on est plus éloignés, et les plats à partager existent moins. On a chacun nos ustensiles, et on ne se passe pas les plats.»

Il sera parfois question des trésors d’ingéniosité déployés par certaines cuisines pour s’adapter aux consignes gouvernementales. Comme le commerce Lundis au soleil, dans Villeray, visité avec Benoît McGinnis, qui avait ouvert ses portes au début mars, et a rapidement dû revoir son offre pour proposer des plats à emporter. L’histoire du lieu sera évidemment à jamais indissociable de la COVID-19.

Influence directe 

Après cinq ans de plaisirs gustatifs à «Coups de food», il y a encore beaucoup à goûter et à dire, juge un Sébastien Benoît très attaché au concept, qui fait de surcroît route avec la même équipe technique depuis tout ce temps.

Même si chaque journée de tournage entraîne un arrêt à quatre adresses différentes (les heures de tournage s’étendent de 8 h 15 à 22 h 30), ce n’est que cette année, pour la première fois, qu’il est retourné dans des restaurants déjà présentés à «Coups de food».

L’un des endroits en question, le bistro Passé Composé, a changé d’emplacement depuis qu’Hélène Bourgeois Leclerc l’avait encensé en 2015. Sa spécialité, le pain doré Panko, fait aussi craquer Sam Breton. Sébastien s’est également attablé dans deux succursales différentes du restaurant mexicain Escondite, au centre-ville de Montréal et Laval, avec Sugar Sammy et Mathieu Baron.

Et «l’effet "Coups de food"» se fait encore ressentir auprès des restaurateurs, grâce aux nombreuses rediffusions, insiste Sébastien Benoit. Parlez-en aux propriétaires de la pizzéria L’Unico, à Boucherville, qui se font encore parler de leur pizza aux pêches de l’Ontario vantée par Isabelle Racicot... en 2017.

«Il y a une influence directe quand l’émission passe ou repasse à la télévision, et je sais que ça va durer bien longtemps. Je le dis avec confiance : l’émission est encore populaire. On a rapidement reçu des courriels de restaurateurs qui nous remerciaient de notre impact», se réjouit Sébastien.

«La poule...» de retour 

Malgré les aléas de la pandémie, Sébastien Benoit se prépare à entamer un automne passablement occupé, avec son rendez-vous quotidien «Le retour de Mitsou et Sébastien», à Rythme, et le retour de «La poule aux œufs d’or», prévu pour le jeudi 15 octobre, à TVA.

Par contre, aux rumeurs qui l’envoyaient piloter «Star Académie», l’homme répond qu’il n’a pas reçu d’appel en ce sens.

«Coups de food» sera de retour dès le vendredi 9 octobre, à 22 h, sur Zeste.