/regional/saguenay

Opération policière cette semaine sur les chantiers de Saguenay

Simon Philibert | TVA Nouvelles

La vitesse sur les chantiers routiers est un fléau chaque saison estivale. À Saguenay, la police a décidé de prendre les choses en main en mettant sur pied une opération spéciale cette semaine.

À la suite de plusieurs plaintes reçues, les policiers ont décidé de mettre en place une semaine d’opération policière sur les chantiers de Saguenay.

Sur le chantier du pont Dubuc, les travailleurs témoignent d’un manque de respect des vitesses exigées dans le secteur. Des radars ont été installés afin de faire réduire la vitesse des automobilistes. Le mois dernier, un individu a été capté roulant à 129 km/h alors qu’il y avait des travailleurs sur le chantier.

Le ministère des Transports confirme que la majorité des automobilistes roulent en moyenne à la limite permise. En revanche, il y a des automobilistes frôlant le double de la limite.

Lors de l’opération policière dans le secteur mardi, plusieurs automobilistes ont été interceptés. Par exemple une conductrice qui roulait 74 km/h a reçu une contravention de plus de 220 $ et deux points d’inaptitude.

Selon des travailleurs, il n’y a pas que la vitesse, il y a les contrevenants des mesures mises en place dans le chantier. Par exemple, des conducteurs tente de s’aventurer à contre sens dans une voie fermée afin de sauver un détour.

Dans le cas de non-respect des consignes, le contrevenant se verra remettre une contravention de 200 $ plus les frais et quatre points d’inaptitude.

On observe aussi une augmentation de la rage au volant. Un travailleur s’est fait cracher dessus par un automobiliste insatisfait.

L’opération policière aura lieu toute la semaine sur les chantiers de Saguenay.