/news/law

Pornographie juvénile: un récidiviste de Gatineau écope de 24 mois d’emprisonnement

Maxime Deland | Agence QMI

Legal law concept image gavel  screen display

Paul - stock.adobe.com

Trahi par l’adresse IP de son ordinateur, un adepte de pornographie juvénile de Gatineau a écopé de 24 mois d’emprisonnement, ont annoncé les autorités mardi.

Nicolas Philion avait été arrêté le 10 juin, dans une résidence de la rue Raymond, à la suite «d’un signalement en lien avec le téléchargement de fichiers contenant de la pornographie juvénile à partir d’une adresse IP située sur le territoire de Gatineau», a fait savoir le corps policier municipal.

L’enquête qui a suivi a permis de cibler l’adresse IP en question et de la relier à l’ordinateur du suspect.

La perquisition menée chez lui a permis la saisie de divers appareils électroniques, de même que des dispositifs de stockage de données sur lesquels les policiers ont découvert «plusieurs fichiers contenant de la pornographie juvénile».

Philion avait ensuite été accusé de distribution et de possession de pornographie juvénile, ainsi que d’avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Un chef d’accusation de bris d’ordonnance avait également été porté contre lui, puisque depuis une condamnation précédente en semblable matière, il lui était notamment interdit d’utiliser internet.

Au terme des procédures judiciaires, Nicolas Philion a pris le chemin de la prison pour les 24 prochains mois.