/regional/montreal/montreal

Rosemont-La Petite-Patrie: Les citoyens majoritairement en faveur des pistes cyclables

Elsa Iskander | Agence QMI

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Les deux tiers des résidents de Rosemont-La Petite-Patrie sont d’accord avec la création de deux nouvelles voies cyclables protégées dans leur arrondissement montréalais, une proportion encore plus élevée chez les jeunes, selon un sondage de la firme Léger.

Parmi les personnes sondées, 65 % ont répondu qu’elles étaient «tout à fait d’accord» ou «plutôt d’accord» avec l’installation de ces voies sur les rues Saint-Zotique et de Bellechasse.

Cette proportion est plus élevée chez les jeunes adultes (18-34 ans) et les ménages avec des enfants, puisque respectivement 73 % et 74 % d’entre eux voient ces pistes cyclables d’un bon œil.

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

L’inverse s’observe chez les personnes âgées d’au moins 55 ans, plus portées à afficher leur désaccord avec la création de ces voies. C’est le cas de 36 % des répondants dans cette catégorie d’âge, contre 27 % de l’ensemble des personnes sondées.

«Je suis content de savoir que les deux tiers de la population sont favorables. Pour moi c’est un message très clair. On ne s’attend naturellement pas à ce que 100 % des personnes soient favorables, ce serait un peu utopique», a commenté le maire de l’arrondissement, François William Croteau.

Automobilistes mécontents

Annoncée en juin 2019, la nouvelle voie cyclable protégée sur Bellechasse est en place depuis le 7 juillet dernier. Depuis, la circulation automobile se fait à sens unique sur un tronçon de la rue et 800 places de stationnement ont été retirées, ce qui a poussé des citoyens mécontents à lancer une pétition qui a récolté plus d’un millier de signatures.

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

«Il y a déjà énormément d’espace pour l’automobiliste», estime toutefois M. Croteau. «Actuellement, la voie publique est dédiée à plus de 78 % pour l’automobile», même si environ 35 % des Rosepatriens se déplacent en voiture.

La voie cyclable protégée sur Saint-Zotique, prévue vers la fin août, s’accompagnerait du retrait de 160 places de stationnement, selon M. Croteau.

Commerces locaux

L’arrondissement souhaite ajouter 65 kilomètres de voies dédiées aux cyclistes d’ici 2021.

Plus de la moitié des Rosepatriens sondés sont satisfaits du réaménagement de l’ensemble du réseau cyclable et considèrent que cela les incite à se rendre aux commerces locaux à pied ou à vélo.

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Près de sept personnes sur dix disent marcher vers les commerces de proximité, environ le quart des citoyens affirment s’y rendent en auto et un sur dix en vélo.

D’après le sondage, les Rosepatriens ont délaissé le transport collectif durant la crise sanitaire. Cette baisse «se fait au profit de la marche et du vélo qui sont des moyens que les résidents comptent davantage utiliser après la crise», note la firme Léger.

Opinion des Rosepatriens sur:

• La création de nouvelles voies cyclables protégées sur les rues Saint-Zotique et de Bellechasse:

Tout à fait d’accord : 34 % / Plutôt d’accord : 32 % / Plutôt en désaccord : 11 % / Tout à fait en désaccord : 17 % / Ne sait pas : 7 %

• Le réaménagement de l’ensemble du réseau cyclable :

Très satisfait : 15 % / Assez satisfait : 37 % / Peu satisfait : 11 % / Pas du tout satisfait : 17 % / Ne sait pas : 8 % / Non-applicable : 11 %Méthodologie:

Un sondage web et téléphonique a été effectué par Léger pour l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie et réalisé auprès de 700 résidents, entre le 25 juin et le 7 juillet dernier. Le «24 Heures» a pu en consulter les résultats en exclusivité.