/news/coronavirus

Essais cliniques d'un vaccin sur une centaine de personnes en Chine

Agence France-Presse

L'alliance germano-chinoise Biontech/Fosun Pharma a annoncé mercredi le début d'une phase d'essais cliniques pour tester un potentiel vaccin contre le coronavirus sur une centaine de personnes en Chine.

• À LIRE ÉGALEMENT: 2,23 % des Québécois majeurs ont eu la COVID-19, selon Héma-Québec

• À LIRE ÉGALEMENT: Fusillade à l’AK-47 après avoir refusé de porter le masque dans un magasin

«Soixante-douze participants ont déjà reçu le vaccin BNT162b1, après son approbation par les autorités de régulation chinoises», ont expliqué les laboratoires dans un communiqué.

Les tests cliniques devront être réalisés sur 144 personnes en tout, âgées de 18 à 55 ans, dans le cadre d'une étude randomisée.

Ces essais auront pour but de «confirmer l'innocuité et l'immunogénicité observées parmi les participants des études aux États-Unis et en Allemagne.»

Le BNT162b1 est l'un des quatre projets de vaccins développés par Biontech à partir de la technologie mRNA dont il est le propriétaire.

Un vaccin similaire, le BNT162b2, fait l'objet d'un partenariat avec l'Américain Pfizer ne concernant pas le territoire chinois.

Biontech et Pfizer ont fait état de premiers essais concluants début juillet, après des tests sur 45 personnes. Ce projet est désormais entré fin juillet dans une phase d'essais cliniques à grande échelle, avec 30 000 volontaires de 18 à 35 ans.

Le but des laboratoires est de «fabriquer 100 millions de doses avant la fin de l'année 2020», et «potentiellement plus de 1,3 milliard de doses avant la fin de 2021.»

Parallèlement, l'Allemand Biotech avait annoncé en mars nouer un partenariat avec le Chinois Fosun Pharma pour «développer et commercialiser» un vaccin de type BNT162 en Chine.

La société Fosun Pharma, fondée à Shanghai en 1994, est détenue majoritairement par le gigantesque conglomérat chinois Fosun International dont les activités vont du tourisme à l'agroalimentaire, en passant par la finance et la santé.

La course au vaccin est lancée à travers la planète avec actuellement 26 candidats vaccins au stade des essais cliniques (testés chez l'être humain) et 139 au stade de l'évaluation pré-clinique, selon des données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).