/regional/saguenay

Explosions au Liban: le député Richard Martel sous le choc

Simon Philibert | TVA Nouvelles

Le député conservateur de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, a été ébranlé par la nouvelle des deux explosions au port de Beyrouth.

Des membres de sa famille habitent toujours au Liban, a confié Richard Martel. Il a raconté qu'il était sous le choc quand il a appris la nouvelle.

Dès qu'il a appris la terrible tragédie, Richard Martel a tenté d'appeler sa tante. Mais sans succès. C'est finalement son cousin qui lui a confirmé que tout se passe bien pour eux.

«Ma tante a pleuré toute la nuit, car ils ne savent pas ce qui se passait. Dans un rayon de 10-20 km tout a été endommagé», a-t-il indiqué.

Le député a qualifié la catastrophe d'inconcevable et reproche au gouvernement d'avoir été négligent. «Ça fait des années que c'est entreposé au port, a-t-il dit à propos des tonnes de nitrate d'ammonium. Tout le monde était au courant. On peut dire que c'est de la négligence de la part du gouvernement.»

Aux prises avec des problèmes politiques et économiques, voilà que le Liban doit maintenant faire face à une crise qui a fait plus de cent morts et des milliers de blessés.

«Ma tante a placé de l'argent et n'est plus capable d'en retirer tellement ils ont un problème de liquidité. Ils n'avaient vraiment pas besoin de ça», a ajouté le député.

Richard Martel espère que le Canada portera assistance au Liban. Le pays, selon lui, en a grandement besoin.

Dans la même catégorie