/regional/montreal/montreal

La grogne des commerçants se transporte au marché Atwater

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Après la colère des commerçants de la rue Notre-Dame, dans la Petite-Bourgogne, qui sont parvenus à faire reculer la Ville sur son projet d'aménagement de la route, c’est au tour de ceux du marché Atwater de réclamer le démantèlement du projet dans leur secteur.

Une pétition exigeant le retrait de blocs de béton et de panneaux de signalisation bloquant l’accès aux automobilistes a été lancée samedi dernier et signée par pratiquement tous les commerçants du marché Atwater. 

Les marchands souhaitent la réouverture aux automobilistes des portions de l’avenue Atwater et de la rue St-Ambroise, fermées depuis le 22 mai dernier.

«Dès la journée suivant le réaménagement, l’achalandage est tombé drastiquement», affirme l’un d’eux, Carl Ouellette.

Autre irritant, plusieurs clôtures autour du marché Atwater ont été installées et font en sorte que les places de stationnement qui étaient utilisées autrefois par la clientèle ont disparu.

Ces dernières rendent également le travail des livreurs plus difficile.

«Les gens ont de la misère à circuler. On a des clients qui nous ont appelés pour se plaindre de ça. Que s’ils ne sont pas capables de se stationner, ils ne viennent pas», indique Camil Borduas.

«Ce n’est pas un bon choix, ça nuit à notre clientèle parce qu’il y a beaucoup de personnes âgées ici et elles doivent se stationner plus loin», déplore Pierre Chenail.

L’arrondissement du Sud-Ouest ne veut pas parler de démantèlement pour l’instant, mais se dit ouvert à la discussion.

«On est toujours ouverts pour discuter avec eux et voir comment on peut bonifier. Ils nous ont fait part de besoins de places de débarcadère, par exemple, et on en a implanté une quinzaine. Des places pour l’accessibilité, on en a implanté aussi», indique la chef de cabinet de l’arrondissement, Julie Bélanger.