/news/society

Le sud du Québec balayé par Isaias

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

La tempête post-tropicale Isaias a balayé la région de Québec avec des rafales atteignant 91 km/h sur l’île d’Orléans et au moins une quarantaine de millimètres de pluie, laissant derrière elle de nombreuses pannes d’électricité aux quatre coins du territoire.

Un peu après 8 h, mercredi, 26 138 clients d’Hydro-Québec étaient toujours plongés dans le noir dans la Capitale-Nationale, comme 3 756 autres foyers en Chaudière-Appalaches. Dans l’ensemble de la province, plus de 38 189 abonnés n’avaient pas d’électricité.

Guy Martel/Agence QMI

Au plus fort de la tempête, près de 75 000 clients étaient sans électricité vers 1h, dont plus de la moitié dans la Capitale-Nationale, selon Hydro-Québec.

Les restes de l’ouragan qui avait touché terre en Caroline du Nord lundi dernier ont déversé des quantités importantes de pluie en seulement quelques heures au beau milieu de la nuit. Paradoxalement, certaines éclaircies étaient visibles en début de matinée, signe que la dépression s’est déplacée rapidement au nord de la région.

Fortes rafales 

Au pire des intempéries, vers minuit, la station d’Environnement Canada à l’aéroport international Jean-Lesage a mesuré des vents soutenus de 51 km/h avec des rafales de 68km/h.

Le record du coup de vent le plus fort est, comme souvent, détenu par l’île d’Orléans : un sommaire météorologique de l’agence fédérale fait état ce matin de rafales décapantes qui ont atteint 91 km/h pendant la nuit.

Guy Martel/Agence QMI

Résultat : à plusieurs endroits dans la région, on remarque la présence de branches tombées, d’éléments de végétation en contact avec des fils électriques et parfois même d’arbres entiers qui ont été arrachés par les bourrasques.

En tout, le Service de protection contre l’incendie de Québec a répondu à une soixantaine d’appels citoyens de mardi soir à mercredi matin. Aucun n’a causé d’incendie notable ou de blessures importantes.

Guy Martel/Agence QMI

Fruit du hasard ou pas, le Service de police de la Ville de Québec, de son côté, a dénombré trois accidents de la route en l’espace de quelques minutes, entre 23h10 et 23h25, au moment où les conditions météorologiques se dégradaient. Un seul a fait un blessé mineur, sur l’avenue Béchard à Vanier.

La Sûreté du Québec ne rapporte pas non plus d’incidents graves sur son territoire.

Plus de 40 mm 

En ce qui concerne les averses, une quarantaine de millimètres de pluie au total sont tombés sur la région de Québec. Plus à l’ouest, Trois-Rivières en a reçu 100 millimètres et plus à l’est, on a mesuré 120 millimètres de pluie au total au massif de Charlevoix.

Selon le Centre canadien de prévisions des ouragans d'Environnement Canada, la tempête post-tropicale devait survoler vers 9 h mercredi la région de Saguenay avec des vents d’environ 55 km/h, puis continuer sa course vers le nord pour atteindre le sud de Schefferville jeudi matin, tout en perdant significativement de sa vigueur.