/news/politics

Les syndicats ouverts au recours du privé dans la police

TVA Nouvelles

Les deux plus grands syndicats de policiers du Québec, ceux de la Ville de Montréal et de la Sûreté du Québec, ne sont pas fermés à l'idée de faire appel au secteur privé dans certaines enquêtes. 

• À lire aussi: Livre vert sur la police: Québec veut faire plus de place au privé

La ministre de la Sécurité publique a évoqué cette possibilité dans une entrevue accordée en exclusivité à TVA Nouvelles, en marge de la préparation d'un livre vert pour réformer la loi de la police.

La Fraternité des policiers de Montréal estime qu'une mise en commun des expertises pourrait aider.

«Présentement, la cybercriminalité dans les pays industrialisés représente 50% de la criminalité totale et le taux de déclaration est à 10% seulement», explique Yves Francoeur, président de la FPPM. 

L'Association des policiers provinciaux ne ferme pas la porte aussi. Il doit y avoir, cependant, une mise en commun des banques de renseignements.

«Je pense que c'est une excellente idée et il faut être conscient que la capacité de payer du citoyen a quand même une certaine limite», affirme Roger Ferland, spécialiste des affaires policières.

Il souligne qu'il y a déjà certaines collaborations avec le privé. «Dans plusieurs enquêtes, je pense au crime organisé, on utilisait déjà souvent des ressources au privé, qui avaient des connaissances et de l'expertise que nous, on n'avait pas», dit-il. 

Les deux syndicats émettent des réserves lorsqu'on évoque la possibilité de confier au privé la gestion de la circulation routière et de certaines patrouilles préventives.

«La police est motivée par l'intérêt des citoyens, tandis que ces compagnies privées là, il ne faut pas se le cacher, leur premier objectif, c'est d'augmenter leurs profits», de dire M. Francoeur. 

Les syndicats et l'opposition officielle estiment que la ministre devra faire preuve de doigté avec sa réforme.

Les syndicats et la population pourront se faire entendre à l'automne. Le livre vert sera présenté au printemps 2021.