/news/coronavirus

Ottawa annonce des investissements en infrastructure pour faire face à la COVID-19

Émilie Bergeron | Agence QMI

BORIS PROULX / AGENCE QMI

La ministre fédérale de l’Infrastructure, Catherine McKenna, a annoncé mercredi la création d’un nouveau volet d’investissements dédiés à des projets visant à mieux adapter les édifices à la COVID-19, un peu partout au pays.

• À LIRE ÉGALEMENT: Ententes: des vaccins disponibles en 2021 au Canada (si les essais sont concluants)

• À LIRE ÉGALEMENT 2,23 % des Québécois majeurs ont eu la COVID-19, selon Héma-Québec

Ce nouveau pan du plan à long terme Investir dans le Canada du gouvernement Trudeau totalise 3,3 milliards $, mais il ne s’agit pas de nouveaux fonds débloqués.

Plutôt, Mme McKenna a expliqué en conférence de presse à Ottawa que la mise sur pied du volet «Résilience à la COVID-19» permettrait de mieux dépenser les fonds déjà prévus au vaste programme d’investissement en infrastructure de plus de 33 milliards $.

«Cela va rendre plus faciles les investissements dans des mesures concrètes pour rendre les écoles plus sécuritaires pour les enfants, de même que les établissements de soins de longue durée pour les personnes âgées et les gens qui y travaillent», a donné en exemple la ministre en précisant que l'approbation de projets sera rendue plus rapide.

Elle a ajouté que, dans le cadre de ce volet, le fédéral assurera une plus grande part de financement à des projets pouvant être réalisés dans les différentes provinces d’ici la fin de 2021. Ottawa assumera ainsi 80 % des coûts pour ces initiatives, dont la facture totale doit être inférieure à 10 millions $.

Par ailleurs, Infrastructure Canada a aussi annoncé, mercredi, avoir changé les critères d’admissibilités de volets déjà existants d’Investir dans le Canada, dans l'objectif que davantage de projets aillent de l’avant.