/news/politics

Décès tragique d’un immigrant ukrainien: Québec appelé à empêcher l’expulsion de la famille

Agence QMI

Photo tirée de Facebook

Les libéraux demandent à la ministre de l’Immigration, Nadine Girault, d’utiliser son pouvoir discrétionnaire pour empêcher le renvoi de la famille d’Ihor Horbanov, cet Ukrainien décédé tragiquement l’an dernier dans un accident de la route.

• À lire aussi: Un jeune père de famille mort à cause d'un nid-de-poule

• À lire aussi: Transports Québec est blâmé pour sa négligence

• À lire aussi: Le père mort tragiquement sur l’A-30 rêvait d’une vie meilleure

M. Horbanov, un père de famille de 32 ans qui s’était installé à Sorel-Tracy à peine un an auparavant, a perdu le contrôle de son véhicule sur l’autoroute 30, le 11 mars 2019, à cause d’un nid-de-poule que le ministère des Transports (MTQ) tardait à boucher.

Photos Éric Yvan Lemay et tirée de Facebook

Aujourd’hui, sa femme et ses deux jeunes enfants pourraient devoir retourner en Ukraine.

«Cette famille ne serait pas dans cette situation inhumaine actuellement si le suivi avait été fait correctement par le MTQ. Le Québec a sa part de responsabilité dans cette tragédie, c'est donc la moindre des choses d'agir rapidement pour Mme Horbanova et ses enfants», a clamé le Gaétan Barrette, porte-parole du Parti libéral en matière d’Immigration, par communiqué.

Le Dr Barrette a spécifié que la ministre Girault a le pouvoir d’octroyer directement un Certificat de sélection du Québec (CSQ) à la veuve d’Ihor Horbanov, ce qui permettrait à cette famille de rester ici sans s’imposer toute la procédure bureaucratique.

Or, le député libéral reproche à la ministre de l’Immigration de se déresponsabiliser de ce dossier.

«La ministre de l'Immigration ne peut pas se permettre de dire qu'elle ne peut intervenir dans le dossier, a dit Gaétan Barrette. D'ailleurs, l'article 34 de la Loi sur l'Immigration du Québec permet à la ministre de sélectionner une personne "qui est en situation particulière de détresse" pour lui octroyer un Certificat de sélection du Québec.»

Au moment de son décès, Ihor Horbanov, qui travaillait pour l’usine CNC-Tracy, avait été décrit comme un immigrant modèle qui était très reconnaissant envers sa terre d’accueil.

Dans la même catégorie