/news/coronavirus

Plus de 40 % des Québécois redoutent le retour au bureau

Agence QMI

Près de 44 % des Québécois redouteraient un retour au bureau, du fait de la pandémie de COVID-19, a montré jeudi un sondage mené par KPMG. 

Les répondants de la province sont ainsi moins frileux à l’idée de revoir des collègues physiquement que les Canadiens en général, qui sont 54 % en moyenne à démontrer de l’inquiétude.

Les Québécois sont plus confiants dans les mesures sanitaires que le reste du Canada en général. 87 % ont confiance que leur entreprise mettra les mesures adéquates en place, contre 82 % pour la moyenne nationale.

Ils sont aussi 50 % à indiquer ne pas vouloir retourner au travail si la sécurité n’est pas suffisante, contre 59 % pour les Canadiens.

«Les résultats de notre sondage indiquent avec netteté que les Québécois accordent une grande confiance à leur employeur pour ce qui est de coordonner leur retour au travail et d’assurer leur sécurité», a indiqué par voie de communiqué Yvon Audette, chef de l’exploitation en Services-conseils chez KPMG.

De manière générale, les Canadiens sont plutôt satisfaits de télétravailler (77 %), et près des deux tiers ont estimé avoir vu leur productivité s’améliorer à la maison.

Le sondage a été réalisé en ligne auprès de 1010 participants majeurs du 22 au 24 juillet. La marge d’erreur n’est pas connue.