/news/coronavirus

Visiteur infecté sur la Côte-Nord: aucun cas déclaré dans deux communautés autochtones

André Normandeau | TVA Nouvelles

La Santé publique de la Côte-Nord ne dénombre aucun cas de COVID-19 dans les communautés innues de Pessamit et Uashat Mak Mani-Utenam, malgré les contacts avec un visiteur infecté.

• À lire aussi: Aucun nouveau décès, 133 cas supplémentaires

• À lire aussi: Seize nouveaux médecins s'installent sur la Côte-Nord

La trentaine de personnes dépistées seront de nouveau testées la semaine prochaine pour s'assurer qu’elles n’aient pas développé le coronavirus. 

D’ici là, elles resteront en isolement préventif à la maison, mais les premiers résultats sont encourageants.«Les prélèvements ont été faits. Les premiers résultats sont encourageants. Ils sont tous négatifs», lance Richard Fachehoun, médecin-conseil en santé publique sur la Côte-Nord.

«Cependant, nous continuons le suivi des symptômes chez ces gens-là qui vont demeurer en isolement jusqu’au 14 août. Ce n’est qu’après cette date qu’on saura qu’il n’y a pas eu de transmission effective dans la communauté», a-t-il précisé.

La direction de la santé publique rappelle que les rassemblements privés ne doivent pas compter plus de 10 personnes provenant de trois adresses différentes. La règle des deux mètres de distance entre chaque invité continue de s’appliquer.

Une campagne de sensibilisation est d’ailleurs prévue à ce sujet sur les médias sociaux et les radios autochtones, en plus d’une campagne de dépistage ciblée.

La direction de la santé publique a rajouté des plages horaires pour le dépistage dans ces deux communautés entre vendredi et lundi prochain.

Depuis le début de la pandémie, 9100 Nord-Côtiers ont été testés pour le coronavirus.