/news/currentevents

Délit de fuite dans Limoilou: le véhicule du suspect recherché

Jérémy Bernier | Journal de Québec

Photo Agence QMI, Guy Martel

« Comment peux-tu faire ça ? » C’est la douloureuse question que se pose le fils d’un sexagénaire qui est hospitalisé après avoir été happé par un automobiliste qui a pris la fuite dimanche dernier à Québec.

• À lire aussi: Un délit de fuite fait un blessé à Québec

Yvan Rhéaume s’apprêtait à célébrer l’anniversaire de sa sœur, le 2 août dernier, lorsqu’il a reçu le triste appel. 

Son père, Yves, venait d’entrer à l’hôpital après avoir été happé par un automobiliste qui aurait brûlé un feu rouge avant de prendre la fuite. 

Le motocycliste de 61 ans a été éjecté et projeté plusieurs mètres plus loin lors de l’impact. La collision s’est produite à l’angle du boulevard Sainte-Anne et de l’avenue Mailloux dans le quartier Maizerets.

 

Sous le choc 

Toujours à l’hôpital, cinq jours après l’accident, le père souffre d’une double fracture du bassin et il a été victime d’un arrêt cardiaque quelques heures après la collision.

Encore sous le choc, le fils a de la difficulté à comprendre comment un individu peut en frapper un autre en voiture sans s’arrêter pour lui prêter main-forte. 

« Ça m’enrage. Je ne sais pas comment [tu peux] faire ça, tu dois mal dormir après... Je suis tellement enragé », explique celui qui a dû prendre quelques jours de congé, au travail, pour s’en remettre.

Par ailleurs, le fils de la victime tient à remercier une préposée aux bénéficiaires qui était sur les lieux lorsque l’accident est survenu. Son père et lui aimeraient bien la retrouver pour la remercier de son aide. 

« C’était la première intervenante sur les lieux. Elle lui a peut-être sauvé la vie », estime le jeune homme.

Un suspect à identifier 

Le Service de police de la Ville de Québec assure prendre très au sérieux cette situation et recherche « activement » le chauffard fautif.

Vendredi après-midi, les autorités ont d’ailleurs demandé l’aide du public pour retrouver le véhicule du suspect : un VUS noir de marque Hyundai du modèle Santa Fe ou Tucson, équipé de poignées chromées. 

On précise également que ce dernier pourrait être endommagé à la porte arrière et à la roue arrière du côté conducteur, ainsi qu’au pare-chocs arrière. 

Toute information permettant de retracer le conducteur ou le véhicule peut être transmise au Service de police en composant le 911 ou le 418 641-AGIR (2447).