/news/coronavirus

Des jeunes entassés sans masque dans une école américaine

TVA Nouvelles

Hannah Watters, 15 ans, a pris une photo de nombreux étudiants entassés, dont plusieurs sans masque, à son école secondaire de la ville de Dallas en Géorgie. Publiée sur Twitter et partagée sur les reseaux sociaux, la photo est rapidement devenue le symbole du chaos entourant le retour en classe aux États-Unis.

• À LIRE ÉGALEMENT: Des cégépiens hésitent à retourner en classe

• À LIRE ÉGALEMENT: Déjà des foyers d'éclosion dans les écoles aux États-Unis

Selon ce qu’ont rapporté plusieurs médias américains dont le New York Times et CNN cette semaine, l’école North Paulding avait initialement suspendu la jeune fille cinq jours pour la diffusion de cette photo. La direction de l’établissement a finalement annulé cette suspension à la suite d’une plainte de sa mère et Hannah pour reprendre les cours dès lundi.

La distanciation sociale semble difficile à respecter dans les écoles américaines : c’est là la justification de Hannah pour avoir consciemment contrevenu au règlement de son école, qui interdit la publication de vidéos ou d’images sur les réseaux sociaux sans consentement.

«Ma mère m’a toujours dit qu’elle ne se fâcherait pas contre nous si nous nous retrouvons avec des problèmes, tant que ce sont de bons problèmes», a expliqué l’ado.

Le directeur de l’école North Paulding admet que «la photo n'est pas belle à regarder» («does not look good»), mais est montrée selon lui hors contexte des efforts fournis dans le cadre de la réouverture.

La rentrée scolaire a commencé, en personne, dans plusieurs États américains, y compris là où le coronavirus circule encore activement, et des quarantaines ont déjà dû être imposées après l'apparition de cas chez les élèves.

Cette rentrée «réelle» se fait même si l'enseignement virtuel semble emporter les faveurs des responsables scolaires et des parents: deux tiers des Américains souhaitent une rentrée majoritairement virtuelle, selon un sondage NPR.

Les États-Unis sont confrontés à une résurgence de l'épidémie depuis la fin juin. Ils ont enregistré 1062 morts supplémentaires et plus de 52 000 nouveaux cas de coronavirus, selon le comptage vendredi à l'Université Johns Hopkins de Baltimore.

Au Québec, on peut s'attendre à ce que les élèves du secondaire aient à porter un masque à l'école lors du retour en classe si on se fie à la nouvelle recommandation de Santé Canada qui en suggère même le port à partir de 11 ans.

La rentrée approche à grands pas et le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge devrait présenter lundi son plan de retour en classe, fortement attendu par les parents et enseignants aux quatre coins du Québec. Ceux-ci se demandent entre autres si les élèves devront être masqués.