/news/politics

Ottawa reçoit l'aide de l’ex-gouverneur de la Banque du Canada

Anne-Caroline Desplanques | Agence QMI

Ottawa bénéficie maintenant des conseils de l’ex-gouverneur de la Banque du Canada et de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, pour élaborer sa réponse à la pandémie.

L’économiste de renom a été appelé en renfort afin d’aider le gouvernement fédéral à élaborer son plan de relance économique post-pandémie. D’après l’agence Bloomberg, il serait un conseiller personnel de l’équipe du premier ministre depuis peu.

Mark Carney affiche une imposante feuille de route en matière de gestion de crises économiques. Il a en effet tenu la barre de la Banque du Canada au cœur de la tempête économique de 2008 à 2013. Il a ensuite manœuvré la Banque d’Angleterre dans la tourmente du Brexit. Il œuvre également au sein du Conseil européen du risque systémique et au Conseil de la stabilité financière.

Remplaçant de Morneau?

Réputé irréprochable, Mark Carney arrive en renfort à Ottawa au moment même où le gouvernement Trudeau et son ministre des Finances, en particulier, font face à un vaste scandale éthique pour avoir accordé un contrat millionnaire à WE Charity, une organisation proche des familles Trudeau et Morneau.

Le nom du banquier circule à Ottawa comme un potentiel remplaçant du ministre des Finances, Bill Morneau, dont les partis d’opposition réclament la démission. M.Carney pourrait même briguer la circonscription de York Centre, à Toronto, laissée vacante par le député libéral Michael Levitt. Celui-ci a annoncé sa démission il y a quelques jours. Elle sera effective le 1er septembre.

Originaire de Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, Mark Carney a été le premier gouverneur d’une banque centrale au monde à souligner, dès 2015, la sous-estimation des risques posés par les changements climatiques et leurs répercussions sur l’ordre mondial. Depuis 2019, il est l’envoyé spécial des Nations Unies pour le climat.