/news/world

Trump évacué en pleine conférence de presse

Agence France-Presse

Un vent d'inquiétude a brièvement soufflé lundi sur la conférence de presse quotidienne de Donald Trump, quand le président des États-Unis a été prestement escorté loin de son pupitre et mis à l'abri par sa garde rapprochée à la suite d'un incident à l'extérieur de la Maison-Blanche.

«La police a tiré sur quelqu'un», a expliqué Donald Trump à son retour devant les journalistes, après quelques minutes d'interruption.

«C'était à l'extérieur» de la barrière de la Maison-Blanche, a-t-il précisé.

À la question de savoir si ce suspect était armé, le président a répondu: «d'après ce que je comprends, oui».

«Le Secret Service peut confirmer qu'un agent a fait usage de son arme à l'angle de la 17e rue et de Pennsylvania Avenue», un croisement tout proche de la Maison-Blanche, a tweeté cette police d'élite chargée de la protection des hautes personnalités américaines.

Un «homme» et un «agent du Secret Service» ont été transportés vers un hôpital voisin, a ajouté l'agence fédérale, assurant qu'à «aucun moment» le complexe de la Maison-Blanche n'avait été violé.

Un vélo appartenant à un membre du Secret Service était au sol entouré de cordons de police sur un trottoir de Pennsylvania Avenue, près de la Maison-Blanche, a constaté un journaliste de l'AFP.

La police a bouclé un vaste périmètre autour de la Maison-Blanche. Des voitures de police étaient stationnées vers les lieux et des policiers armés patrouillaient le parc de Lafayette Square, devant la Maison-Blanche, selon des journalistes de l'AFP.

Philipos Melaku, un manifestant qui campe devant la Maison-Blanche depuis des années, a dit avoir entendu une voix «d'homme» juste avant un tir, vers 17H50.

«J'ai entendu un tir et juste avant ça, j'ai entendu des cris qui n'étaient pas intelligibles», a-t-il raconté à l'AFP.

 «Immédiatement après cela, au moins huit ou neuf hommes sont arrivés en courant en pointant leurs AR-15», des fusils d'assaut, a-t-il ajouté.

Le président des États-Unis donnait son point presse quotidien lorsqu'un agent chargé de sa sécurité s'est approché. «Excusez-moi?» lui a demandé Donald Trump en s'interrompant, avant de quitter calmement la salle, suivi par son équipe, après que l'agent lui eut glissé des explications à l'oreille.

«Secoué? (...). Le monde a toujours été un endroit dangereux. Ce n'est pas quelque chose de spécial», a répondu le républicain à une question à son retour.

«Cela n'a peut-être rien à voir avec moi», a-t-il d'autre part avancé.

«Je me sens en sécurité avec le Secret Service. Ce sont des gens fantastiques, les meilleurs des meilleurs», a-t-il dit de cette agence fédérale assurant la protection rapprochée du dirigeant des États-Unis et d'autres personnalités politiques américaines.

Donald Trump a ensuite repris sa conférence de presse centrée sur la pandémie et l'économie américaine.