/regional/estduquebec/basstlaurent

Bel achalandage aux Terrasses Urbaines de Rimouski

Catherine Boucher | TVA Nouvelles

La formule des Terrasses Cogeco à Rimouski s'est bien adaptée aux mesures sanitaires imposées par la santé publique en raison de la COVID-19. L'événement a d'ailleurs reçu plus de clients qu'escompté depuis le début de la période estivale, un soupir de soulagement pour les restaurateurs.

Les Terrasses Urbaines se sont adaptées au contexte différent en misant sur une expérience culinaire plutôt qu'une ambiance festive cette année. Les restaurateurs participants ont pu prolonger leurs terrasses et les commerçants ont installé leurs kiosques à l'extérieur sur la rue Saint-Germain Est. Le tourisme et le beau temps sont d'ailleurs profitables pour la clientèle, qui est présente en grand nombre depuis la relance de cet événement annuel, le 16 juillet dernier.

«Globalement, [selon] tout le monde qu'on a sondé, c'est très bien. On a vraiment réussi à sauver notre été. On était tous un peu nerveux avec la pandémie, avec l'achalandage qu'on allait avoir, comment les gens allaient réagir aux mesures de distanciations. Les commerçants finalement ça n'a été que du positif. Tout a bien été, on a eu un bel achalandage, ç’a été fluide ... mission accomplie!», mentionne satisfait le président des Terrasses, Tommy Cloutier.

Survivre en temps de crise

Plusieurs restaurateurs et commerçants craignaient de ne pas pouvoir survivre à la crise sanitaire à l'aube de la pandémie. Les Terrasses Urbaines a été un bon coup de pouce pour relancer l'économie locale et attirer la clientèle.

Le propriétaire du restaurant de fruits de mer l'Union Pacifique, Mani Bounif, affirme avec étonnement que ses chiffres d'affaires sont supérieurs à ceux de l'année précédente. «C'est mieux qu'avant et ça m'a donné vraiment le goût de reprendre comme il se doit. Personnellement au niveau de mon commerce ça va super bien», dit-t-il.

«C'est sûr que le tourisme qui va vers la Gaspésie ça apporte aussi énormément de gens. Le fait que la rue est fermée aussi c'est quelque chose qui nous aide grandement. Honnêtement depuis le début les gens sont au rendez-vous, il fait beau en plus donc on est super chanceux, tout le monde mange dehors», enchaîne Frédérique Bélanger, co-propriétaire du restaurant Chez Germaine.

Une clientèle satisfaite

Depuis le déconfinement, les gens sont heureux de pouvoir se retrouver et les touristes semblent bien apprécier le concept. D'ordre général, les restaurateurs affirment que leurs convives coopèrent bien au respect des mesures sanitaires mises en place.

Rares sont ceux qui ont eu à intervenir pour faire respecter, entre autres, le port du masque. Le tourisme est à son comble au Bas-Saint-Laurent cet été et les gens de l'extérieur sont nombreux à visiter les Terrasses Urbaines.

La rue demeurera piétonnière sur la Saint-Germain Est entre la rue Belzile et l'avenue de la Cathédrale jusqu'à la fin de l'événement estival, ce dimanche 17 août.