/regional/troisrivieres/mauricie

La nature se déchaîne en Mauricie et dans la Capitale-Nationale

Agence QMI

Des orages ont fait quelques dégâts, mardi soir, en Mauricie et dans le secteur de la Capitale-Nationale, notamment en arrachant des arbres et en causant des inondations locales.

Notamment, des images partagées par le groupe de chasseurs de tornades Xtrem Chase Québec sur sa page Facebook montraient que le boulevard des Récollets, à Trois-Rivières, a été inondé à proximité du viaduc de l'autoroute 40 par les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la région.

D'autres internautes ont aussi fait état de dégâts dans leur municipalité, notamment du côté de Lac-aux-Sables, près de Saint-Tite, où des arbres ont été déracinés.

Des dégâts ont aussi été rapportés dans le quartier de Neufchâtel, à Québec.

Pratiquement toute la vallée du Saint-Laurent, de l'Outaouais jusqu'à Sept-Îles et Gaspé, se trouvait minimalement sous le coup d'une veille d'orage violent mardi soir.

D'autres secteurs, incluant la Mauricie, Québec, Charlevoix, le Centre-du-Québec et les environs de Rivière-du-Loup, avaient quant à elle droit à une alerte d'orage violent.

«À 20 h 47, les météorologues d'Environnement Canada surveillent un amas d'orages violents pouvant produire des rafales très fortes, de la grêle pouvant atteindre la taille d'une pièce de cinq cents et de la pluie forte», avait averti l'organisme fédéral en conseillant à la population des régions concernées de se mettre à l'abri.