/regional/troisrivieres/mauricie

Le travail du maire de Saint-Élie-de-Caxton à l'examen

Le travail du maire de Saint-Élie-de-Caxton, Robert Gauthier, sera évalué par Québec. Une rencontre au sommet se tiendra mardi en fin d'après-midi.

• À LIRE ÉGALEMENT: 70 000 $ d'ententes hors cour à Saint-Élie-de-Caxton

• À LIRE ÉGALEMENT: La grogne s'intensifie à Saint-Élie-de-Caxton

Après avoir perdu une vingtaine d'employés, de bénévoles et d'élus municipaux et dépensé près de 70 000 $ en ententes hors cours dans les dernières années, le gouvernement du Québec analyse le travail à l'interne de l'administration de la petite municipalité.

Le député de Maskinongé, Simon Allaire, s'entretiendra avec l'équipe du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH) à l'Assemblée Nationale. M. Gauthier, lui, ne sera pas présent.

«Je suis le dossier de Saint-Élie-de-Caxton depuis longtemps. Les résidents me parlent et je pense qu'on doit aller plus loin, agir et redorer l'image du village. C'est une première pour moi qu'une telle réunion s'organise avec le MAMH», explique le député de Maskinongé, Simon Allaire.

Il ne s'agit pas d'une mise sous tutelle, mais bien d'un accompagnement.

«Ça va nous permettre d'analyser ce qui se passe à l'interne, on va aussi regarder quels outils nous avons pour que tout le monde travaille en équipe. On va accompagner la ville dans le processus d'embauche pour les postes vacants. Puis, on va s'attarder aux problématiques qu’ils semblent avoir aux ressources humaines», souligne monsieur Allaire.