/news/world

Découverte d’une nouvelle espèce de dinosaure grâce à des ossements

TVA Nouvelles selon CNN

Quatre os découverts sur l’Île de Wight, au Royaume-Uni, en 2019, laissent croire à des paléontologues qu’ils auraient pu appartenir à un nouveau type de dinosaure de la lignée des tyrannosaures.

«Nous avons analysé une série de vertèbres provenant de l’île et nous pensons qu’elle pourrait appartenir à une nouvelle espèce de dinosaure théropode», indique Chris Barker, étudiant au doctorant à l’université de Southampton.

Les ossements ont été trouvés par trois collectionneurs indépendants sur la côte sud de l’Angleterre.

«La première fois que je les ai tenus dans mes mains, j’ai fait une petite gigue, parce que je savais que c’était quelque chose de spécial, dit Robin Ward, un collectionneur de fossile et co-auteur de l’étude à paraître.

Les paléontologues argumentent notamment que les os proviennent tous du même dinosaure. Ils ont été en mesure de déterminer qu’ils provenaient du coup, du dos et de la queue de la bête.

«Vectaerovenator inopinatus» est le nom qu’ont donné les scientifiques à la nouvelle l’espèce.

Selon les analyses, il a été déterminé que l’espèce a vécu il y a environ 115 millions d’années. L’animal aurait fait environ 13 pieds de long.

«Ce qui est inhabituel de la découverte, c’est que les os ont été trouvés dans un gisement marin. Les dinosaures sont des animaux terrestres», explique Neil J. Gostling, professeur en évolution et paléobiologie de l’université de Southampton.

Les ossements seront exposés au Musée des dinosaures de l’île, sur l’Île de Wight.