/regional/troisrivieres/mauricie

Des municipalités de la Mauricie durement touchées par des orages

Sébastien Houle | TVA Nouvelles

L'heure était au ménage, mercredi matin, à Saint-Élie-de-Caxton et à Saint-Mathieu-du-Parc après le passage de violents orages qui se sont abattus sur la Mauricie, mardi en après-midi.

Les pannes étaient généralisées durant la nuit et des dizaines d'abonnés d'Hydro-Québec attendaient toujours d'être rebranchés au lendemain du passage de la tempête. 

Environnement Canada a rapporté des pointes de vent avoisinant les 100 km/h. Jusqu'à 50 mm de pluie sont tombés à certains endroits en un très court laps de temps. 

Les dégâts sont importants et certains citoyens peuvent se vanter de l'avoir échappé belle. Notamment, un arbre gigantesque s'est abattu dans la cour de Claire Trépanier, une citoyenne de Saint-Élie-de-Caxton, écrasant une balançoire où elle était assise quelques minutes plus tôt. 

À Saint-Mathieu-du-Parc, on a dû déployer le plan de mesures d'urgence afin de s'assurer que les citoyens privés d'eau puissent venir se ravitailler au centre communautaire. 

Le reste de la Mauricie n'a pas été épargné non plus. Dans le secteur de Lac-aux-Sables, c'est le vent qui a semé le chaos. À La Tuque, 40 mm de pluie ont aussi laissé des traces. Le maire Pierre-David Tremblay a rapporté que certains secteurs étaient inondés et que des affaissements de terrain avaient été observés. 

Les équipes d'Hydro Québec étaient toujours à pied d'œuvre en fin de journée dans les secteurs de Saint-Mathieu et de Saint-Élie. On prévoyait que tous les abonnés seraient rebranchés avant la fin de la soirée.