/finance/homepage

Martin Matte achète la maison de Guillaume Lemay-Thivierge

Jean-François Cloutier | Journal de Montréal

Patrick Seguin

Deux enfants chéris du milieu artistique québécois, Martin Matte et Guillaume Lemay-Thivierge, viennent de conclure une transaction immobilière d’envergure dans l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal.

Martin Matte

Photo courtoisie

Martin Matte

L’humoriste vedette a fait il y a quelques jours l’achat de la « maison exceptionnelle » du comédien et animateur pour 2,275 millions $.

La propriété en question a été vendue par le courtier Éric Guillou, de l’agence Remax. Elle offre 3330 pieds carrés de superficie sur trois étages.

Guillaume Lemay-Thivierge

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Guillaume Lemay-Thivierge

La résidence jouit de plafonds de neuf pieds sur trois niveaux. Elle offre six chambres à coucher, trois salles de bains et une salle d’eau. Quatre chambres du deuxième étage sont dotées d’un walk-in.

« Tout le charme de Rosemont dans une construction neuve 2017 haut de gamme à l’architecture transitionnelle », décrit le courtier sur une fiche publiée sur internet.

Selon les documents consultés, la propriété a été acquise en 2017 par le comédien pour 850 000 $. Elle a fait l’objet d’une rénovation majeure. En 2018, Guillaume Lemay-Thivierge avait pu réhypothéquer la maison pour 1,605 million $.

Matte vend aussi  

Il y a déjà longtemps que Martin Matte songe à déménager. Il a mis en vente sa maison de Rosemont en mars 2019.

En juin dernier, un article avait révélé que l’humoriste avait réduit le prix de 2,395 à 2,179 millions $ pour sa demeure cossue au design contemporain, située à quelques pas du parc Maisonneuve.

De son côté, Guillaume Lemay-Thivierge n’en est pas à sa première propriété ayant subi des transformations importantes.

Amende salée  

En 2019, il avait écopé d’une amende de 9500 $ pour des travaux de démolition d’une résidence sur le Plateau Mont-Royal qu’il avait commencés sans avoir de permis. 

Cette amende avait dû être payée au terme d’une saga judiciaire devant la cour municipale qui a duré quatre ans. 

À l’origine, l’amende imposée par la ville totalisait 53 000 $. 

Sa quote-part dans cette résidence du Plateau a été vendue 450 000 $ à son ex-femme, Mariloup Wolfe.

En 2017, il avait également mis en vente un luxueux condo de 1567 pieds carrés avec vues panoramiques spectaculaires pour 848 000 $ sur le Plateau.